Aller au contenu principal

[Astuce] Confectionner un porte-intercep porté avant déporté

Sébastien et Benoît Rauscher ont passé deux semaines à construire un porte-intercep porté avant déporté. Voici les étapes

 

1 Viticulteurs sur 12 hectares en conversion bio à Kintzheim en Alsace, Sébastien Rauscher et ses parents Benoît et Véronique cherchaient un porte-outil pour travailler ses vignes. « Dans certaines vignes très étroites, il est difficile d’y circuler avec des tracteurs interlignes, explique Sébastien Rauscher. Pour cette raison, nous avons arraché un rang sur trois. Le tracteur circule donc dans ce rang arraché. Pour travailler le sol, il nous fallait un porte-outil enjambant un rang complet et travaillant en déporté. »

 

 © S. Rauscher

2 Pour ce projet, le viticulteur a étudié la possibilité de transformer une ancienne machine à vendanger en un porte-outil : les premiers essais montrent vite les limites, notamment en termes de maniabilité. Il a donc fallu repartir de rien pour concevoir une version portée. Pour la construction du châssis, il est parti de tubulures carrées de 6 m du commerce. Il a construit un cadre pour l’attelage trois points. Dans ce cadre, deux tubes carrés de plus petite section coulissent. Aidés par un vérin, ces tubes permettent un déport latéral de l’outil. Un second vérin permet de plus ou moins incliner le châssis enjambeur.

 

3 La partie supérieure du châssis enjambeur dispose également d’un double tube coulissant et d’un vérin permettant de faire varier l’écartement entre les deux supports interceps. La moitié extérieure du châssis enjambeur intègre également un châssis coulissant et un vérin pour ajuster la position de l’intercep extérieur, notamment de cas de différence de niveau de chaque côté du rang. Cette moitié extérieure propose deux positions pour travailler soit en face de l’autre intercep, comme avec des disques butteurs, soit en décalage, comme avec des roues Kress.

 

4

 © S. Rauscher

L’outil dispose de deux roues de jauge Clemens, à réglage par manivelle. Elles permettent de gérer avec précision la profondeur de travail des deux interceps. Un rétroviseur a été installé en partie haute, afin d’avoir une bonne visibilité sur l’intercep le plus proche du tracteur, sans avoir à se pencher. « En fait, avec le tracteur en poste inversé, ce rétroviseur se montre presque inutile », confie Sébastien Rauscher. Tous les vérins sont pilotés depuis le joystick du tracteur. Conçu pour les vignes jusqu’à 1,40 m de large, le porte-outil est amené à encore évoluer, afin d’intégrer l’hydraulique au bon fonctionnement des lames.

Depuis la publication de photos et vidéos sur les réseaux sociaux, Sébastien Rauscher a été sollicité pour construire d’autres porte-outil semblables, qu’il facture 8 500 euros HT sans les interceps.

 

Temps : Deux semaines à deux

Facilité : moyenne

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

3 conseils pour vinifier en rouge à partir de vignes gelées
Lors d’un webinaire le 22 juin dernier, l’ICV livrait ses conseils pour vinifier des raisins de qualité très hétérogène,…
L'utilisation du traitement à l'eau chaude est renforcée. © J. Grosman
La lutte contre la flavescence dorée redéfinie par un nouvel arrêté
Un arrêté publié au Journal Officiel le 27 avril 2021 définit les méthodes de surveillance et de protection de la vigne contre la…
Un semoir à engrais verts pour chenillette fait maison
Teddy Martin, viticulteur à Janvry dans la Marne, a confectionné un semoir à engrais verts pour sa chenillette, sur la base d’un…
L'entreprise Alatache rend possible le travail du sol sur des parcelles inaccessibles aux machines grâce au treuil. © X. Delbecque
Des solutions pour mécaniser les vignes en fortes pentes
La chambre d’agriculture de l’Ardèche a organisé en avril dernier une journée consacrée aux solutions pour les fortes pentes.…
7 chiffres à retenir sur la viticulture bio en 2020
L’Agence bio a dévoilé son rapport sur le marché du bio à la production et à la consommation en 2020. Le vin fait toujours partie…
transport vendange Réussir Vigne
La sélection parcellaire, "mot-clé" des vendanges 2021, selon l'ICV
L’épisode de gel du mois d’avril a entraîné une très forte hétérogénéité de maturité dans les vignes d'Occitanie. Pour les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole