Aller au contenu principal

Réussir demain
Un peptide pour lutter contre le mildiou découvert par des chercheurs italiens

 © J.-C. Gutner
© J.-C. Gutner

Quel est le contexte de recherche ? Le projet européen NoPest a pour but d’explorer de nouvelles solutions contre les oomycètes pathogènes, par l’utilisation notamment de peptides (sorte de petites protéines). Les chercheurs de l’université de Milan se sont attachés à identifier des peptides de 8 acides aminés pouvant inhiber l’activité d’enzymes vitales pour les pathogènes cibles.

Quels sont les avantages d’une telle approche ? Ces peptides agissent donc de façon très spécifique, sur une enzyme propre aux oomycètes. Ainsi il ne devrait pas y avoir d’effet sur la plante ou sur les animaux. Comme ces molécules sont composées de simples acides aminés, elles peuvent se dégrader facilement et sans risque.

À quel stade de développement en est-on ? Les chercheurs ont déjà identifié un peptide capable de bloquer la germination du mildiou de la vigne, qu’ils ont nommé NoPV1. Il agit en empêchant le tube germinatif des oospores de se développer. Les essais ont montré, en laboratoire et sous serre, que pulvériser le peptide est efficace pour contrer l’apparition de mildiou. « Nous n’avons pas encore pu valider ces résultats au champ, car cela demanderait une grande quantité de ce peptide NoPV1, qu’il faut synthétiser », regrette Paolo Pesaresi, professeur à l’université de Milan. À l’heure actuelle, le consortium explore deux voies : développer des capteurs permettant de pulvériser uniquement les zones atteintes par le pathogène, et produire le peptide en grande quantité de façon rentable. Cela pourrait passer par l’utilisation de levures ou de bactéries, comme cela se fait pour produire l’insuline. L’université de Paris-Saclay, de son côté, travaille à l’amélioration du peptide pour augmenter son affinité avec la cible. La solution finale serait donc un produit pulvérisable. Un long processus de développement est toutefois nécessaire avant d’espérer en arriver là. Il pourrait prendre une dizaine d’années. La question règlementaire se posera également, pour savoir quel serait le statut des peptides et de quelle loi ils dépendraient. « Nous avons de bons espoirs d’arriver jusqu’à une solution », assure Paolo Pesaresi.

Lire aussi " Nous n'avons introduit qu'une seule espèce de mildiou en Europe "

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Fendt 211 V Vario - Un tracteur vigneron personnalisable à souhait
[ESSAI] - Fendt 211 V Vario - "Un tracteur vigneron personnalisable à souhait"
Vigneron à la Sauve en Gironde, Jérôme Zaros a pris en main la nouvelle génération de tracteurs vignerons Fendt 211 V Vario.…
Vendanges 2021, un volume plus faible qu'espéré
Si les estimations publiées par Agreste début août prévoyaient une vendange nationale autour de 36,7 millions d'hectolitres, sur…
[ VIDEO] Ceol, le robot viticole sur chenilles qui travaille dans les terrains en pente
La société AgreenCulture était présente au salon Vini Viti Vici le 6 juillet dernier dans le Tarn, pour présenter son prototype…
Nicolas Moulin (à gauche) et Serge Marais (à droite) sont satisfaits de leur essai avec les biostimulants.
Un duo de biostimulants pour 40 % d’économie phyto
Depuis deux ans, un négoce agricole charentais teste sur vigne deux produits naturels homologués comme engrais. Ils ont permis…
Le tri embarqué sera certainement utile pour ce millésime 2021, qui s'annonce d'ores et déjà délicat.
Anticiper des vendanges 2021 qui s'annoncent délicates
Que ce soit à cause du gel ou des conditions météo difficiles de la saison, le millésime 2021 ne s’annonce pas sous les meilleurs…
L'état de catastrophe naturelle sera decrété après les inondations dans le Gard
De violents orages accompagnés de 200 à 300 mm de pluie, et localement de grêle, se sont abattus mardi 14 septembre dans le Gard…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole