Aller au contenu principal

Analyses
Un cocktail de levures pour réaliser les fermentations spontanées

Le groupe ICV réalise depuis deux ans un suivi microbiologique poussé de moûts élaborés en fermentation spontanée auprès d’un vigneron bio du Languedoc. Les résultats des analyses attestent que les fermentations spontanées favorisent une grande diversité de souches de levures.

Une grande diversité de souches de levures a été observée au cours des fermentations alcooliques spontanées suivies par la groupe ICV chez un vigneron "bio" du Languedoc. "Ce sont toujours des cocktails de levures différentes, 5 à 6 souches, qui travaillent et se succèdent entre le début, le milieu et la fin de la fermentation alcoolique"
Une grande diversité de souches de levures a été observée au cours des fermentations alcooliques spontanées suivies par la groupe ICV chez un vigneron "bio" du Languedoc. "Ce sont toujours des cocktails de levures différentes, 5 à 6 souches, qui travaillent et se succèdent entre le début, le milieu et la fin de la fermentation alcoolique"
© P. Cronenberger

Depuis deux ans, le groupe ICV étudie, avec le soutien financier de FranceAgriMer, la biodiversité des populations de levures présentes tout le long des fermentations alcooliques (FA) chez un vigneron bio qui travaille uniquement en fermentation spontanée et encuve séparément chaque parcelle. Des prélèvements en début, en milieu et en fin de FA ont été effectués pour chacune des 5 cuvées suivies. Un dénombrement et une identification génétique des populations de levures présentes à chaque stade de la fermentation ont été réalisés. « Dans les grandes lignes, nous avons observé qu’aucune levure Saccharomyces ne domine au sein d’une cuve. Ce sont toujours des cocktails de levures différentes, 5 à 6 souches, qui travaillent et se succèdent entre le début, le milieu et la fin de la fermentation alcoolique », explique Lucile Pic, responsable R&D du groupe ICV.

 

Une grande diversité de souches de levures

 

Les analyses ont également mis en évidence la grande diversité de souches rencontrées. « D’une cuvée à l’autre, les cocktails de levures sont différents. Parmi les 169 colonies analysées, 107 colonies étaient constituées de Saccharomyces cerevisiae avec au final 74 souches différentes de levures détectées, ce qui atteste de la grande variabilité des souches rencontrées et qui réalisent les fermentations », précise Lucile Pic. Autre constat :  certaines des non Saccharomyces, présentes et majoritaires en début de fermentation alcoolique, ont montré une résistance assez bonne à l’augmentation de l’alcool dans le moût. « Certaines souches de non Saccharomyces ont été maintenues jusqu’à 10 % d’alcool. Mais globalement, elles déclinent à partir de 1050 de densité », précise Lucile Pic.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole