Aller au contenu principal

MARCHÉ
Tentative de discussion sur les prix

Baisse de la vendange mondiale, reprise des volumes vendus sur la dernière campagne, la production réclame un impact visible sur les cours.

La loi de l’offre et de la demande est telle que les prix devraient retrouver un niveau qui assure la rentabilité des exploitations dans un contexte mondial de faible vendange(1). La production souhai- terait que cette loi s’applique, réclamant une hausse des prix. “ Il faut un rattrapage de 15% des prix sur vins rouges et que ce rattra- page se poursuive en 2008/2009 ”, souhaite Denis Verdier de la CCVF. Pour l’instant, la hausse des prix se fait surtout sentir sur les vins blancs et rosés.

Rencontre avec la GD
Denis Verdier et Jérôme Despey (FNSEA) ont rencontré la grande distribution pour “ expliquer que la ferme vinicole connaît une hausse des matières premières ”. Cette demande intervient dans un contexte où l’Elysée souhaite qu’il n’y ait pas de hausse des prix pour gérer l’inflation. La solution pourrait venir des préconisations de la Commission Attali qui voudrait autoriser la revente à perte, ce qui devrait conduire à une baisse des prix au consommateur. Qu’en serait-il pour les prix aux vigne- rons ? Par ailleurs, si les prix sont trop hauts, les principaux concurrents des grandes surfaces, le hard discount pour- ront chercher à s’approvisionner dans l’hémisphère Sud, ouvrant la voie à des importations pour l’instant anecdotiques. Et commencer à faire boire du vin étranger à un consommateur français pourtant attaché à l’origine française… M. IVALDI (1) 47 millions d’hl en France, - 9 % pour l’Union européenne, -10 % pour les USA et - 8 % pour l’hémisphère sud.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole