Aller au contenu principal

Sur le créneau des boissons peu ou pas alcoolisées, le vin suit ses propres règles

D’après une étude menée par l'IWSR pour Vinexposium, la consommation mondiale de boissons faiblement ou non alcoolisées continue de progresser en 2020. Le vin y occupe une place à part des bières et spiritueux.  

Les consommateurs de vin expriment "des réserves quant au goût des vins sans alcool/faiblement alcoolisés", bien que ce segment de marché continue de progresser en 2020.
© J.Gravé

Le déclin de la consommation d’alcool se poursuit partout dans le monde en 2020. C’est ce qu’indique une étude menée par l’institut spécialiste du secteur des vins et spiritueux IWSR. « Au moins 1/3 des consommateurs de vin réduit sa consommation de façon active », rapporte l’IWSR. Avec des disparités toutefois selon les pays. Ainsi, 58% des Suisses indiquent réduire leur consommation d’alcool, contre seulement 36 % des Japonais et Américains. Ce « flexitarisme » de la consommation d’alcool profite aux boissons sans alcool ou faiblement alcoolisées, dont les ventes devraient augmenter de 31% en volume d'ici 2024, d'après les prévisions de l'IWSR.

Des opportunités pour le vin faiblement alcoolisé plutôt que sans alcool

Sur ce créneau, le vin est toutefois plus à la peine que les bières et spiritueux. « Les consommateurs réguliers de vins expriment des réserves quant au goût des vins sans alcool/faiblement alcoolisés, ainsi que sur la faible disponibilité des produits et un manque de connaissances de ces vins », indique l’IWSR. Des opportunités semblent toutefois exister pour les effervescents, notamment aux États-Unis, où « 30 % des buveurs réguliers de vins déclarent qu’ils préféreraient certainement acheter une bouteille de champagne ayant un taux d’alcool plus faible, en-dessous de 10 % d’alcool ». D’après les projections de l’institut, la consommation de spiritueux sans alcool devrait exploser d’ici 2025. Les bières sans alcool vont continuer à gagner des parts de marché sur la même période, alors que la consommation de bières peu alcoolisées suit une tendance baissière.  Pour le vin, les cuvées faiblement alcoolisées devraient rencontrer davantage de succès que celles sans alcool.

Les hard seltzers tirent les ventes de boissons en canettes vers le haut

Une seconde étude, menée cette fois par la Boîte Boisson, qui représente l’industrie de la canette en France, révèle que les ventes de boissons en canettes en GMS ont progressé de 8% sur les huit premiers mois de l'année vs 2020. La Boîte Boisson explique que ce marché est notamment tiré par les hard-seltzers, des eaux pétillantes faiblement alcoolisées et aromatisées. Le renforcement de l’offre de vins en canette est, selon les industriels, une autre raison qui explique le dynamisme du marché de la canette.   

Les autres infos de l’étude IWSR à retenir

  • Le marché des vins bio a progressé de 6% en 2020, et atteint 3,5 % de la consommation mondiale

  • L’Allemagne est le premier marché mondial en volume pour le vin biologique, suivie de la France et du Royaume-Uni

  • En France, la premiumisation du vin a subi un coup d’arrêt en 2020. Ce qui pourrait s’expliquer par la progression des ventes de vin tranquilles en Bib pendant les confinements. Pour les champagnes, il s’explique notamment par l’entrée en vigueur de la loi Egalim, qui a contraint les supermarchés a « déréférencer des produits pour lesquels les consommateurs ont mal accepté les modifications tarifaires », selon l’IWSR.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Preview image for the video "Kubota - La nouvelle gamme de tracteurs spécialisés adopte un pont avant suspendu".
VIDÉO Kubota - La nouvelle gamme de tracteurs spécialisés adopte un pont avant suspendu
Kubota a dévoilé au Sima ses nouvelles gammes de tracteurs spécialisés.
Broyeur, épandeur, pulvérisateur... Guillaume Guiroux est équipé pour réaliser quasiment tous les travaux de la vigne au quad.
« Le quad a été pour moi une solution économique à l'installation »
Dans le Var, Guillaume Guiroux s’est lancé dans la viticulture sans tracteur, un choix économique et agronomique. Aujourd’hui…
Vinitech-Sifel - 23 nouveautés découvertes lors de la prévisite !
Les stands sont presque tous achevés prêts à accueillir les visiteurs du Vinitech-Sifel. Petite prévisite du salon du côté des…
John Deere lance une nouvelle gamme de tracteurs spécialisés haut de gamme.
John Deere - Des tracteurs spécialisés jusqu'à 136 chevaux
John Deere présente une gamme de tracteurs pour vignes larges made in Mexique.
RVI300_GEL_RTECH_NIV3
R-Tech - Un bon tuyau pour lutter contre le gel des vignes
La société bourguignonne R-Tech commercialise depuis peu une gaine chauffante pour lutter contre le gel.
Le groupe arrachage planche sur le financement de l'opération. Il y aurait besoin d'une enveloppe d'environ 100 millions d'euros.
Le groupe de travail arrachage des vignes est sur les rails
Un groupe de travail planche sur le financement de l’arrachage des vignes via le Feader.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole