Aller au contenu principal

La variété résistante saphira donne des vins élégants

La variété résistante saphira présente une très bonne résistance à l’oïdium mais plus moyenne au mildiou. Elle donne des vins blancs élégants et fruités.

carte d’identité

Année d’obtention 1978

Obtenteur Dr Helmut Becker, Institut de recherche de Geisenheim

Pays d’obtention Allemagne

Parents arnsburger x seyve villard 1-72

Couleur blanc

Surface cultivée en Europe moins de 200 hectares (Allemagne, Pays-Bas, Suisse, Luxembourg, Italie, Russie…)

Résistance très bonne sur oïdium, moyenne sur mildiou

Architecture de résistance monogénique

Précocité moyenne

Potentiel de production élevé

Profil sensoriel fruité et charpenté. Des arômes muscatés

Impression générale bonne

Diffusion pépinières Calmet en France, divers pépiniéristes en Suisse, Belgique, Allemagne

OBTENTION ET SENSIBILITÉ AUX MALADIES

Parmi les premières vignes résistantes allemandes

Saphira est une variété d’origine allemande obtenue en 1978 à l’Institut de recherche de Geisenheim. Elle offre une très bonne résistance à l’oïdium mais une résistance jugée plus moyenne au mildiou. En 2018, remarque Olivier Calmet, des pépinières Calmet dans l’Aude, « le mildiou a mis plus de temps à être bloqué avec saphira comparativement à d’autres variétés résistantes ».

Selon Martin Buser, vigneron en biodynamie en Suisse qui cultive cette variété depuis 1997, elle présente par ailleurs un excellent comportement par rapport au botrytis. « Vis-à-vis du mildiou et de l’oïdium, nous réalisons en général deux interventions avec du soufre et des extraits de plantes », précise-t-il. On peut rencontrer la variété saphira en Allemagne, aux Pays-Bas, en Suisse, au Luxembourg et en Italie, mais en France cette variété est encore quasiment inconnue.

PHÉNOLOGIE ET CARACTÉRISTIQUES AGRONOMIQUES

Une variété productive et une maturité moyenne

L’époque de débourrement de saphira est moyenne, quelques jours avant le pinot noir. L’époque de maturité est moyenne également, entre le merlot et le cabernet sauvignon (2e époque). C’est une variété vigoureuse et productive avec un potentiel de 15 à 18 t/ha. En Suisse, Martin Buser observe des rendements de 60 hl/ha en coteaux à 120 hl/ha en plaine. À noter une très bonne résistance aux froids hivernaux, jusqu’à -25 °C.

POTENTIALITÉS TECHNOLOGIQUES

Des vins élégants et équilibrés

Les vins issus de la variété saphira sont appréciés à la dégustation, « au même niveau que le chardonnay », souligne Jacques Rousseau de l’ICV, « avec de la vivacité, du gras en bouche et un profil aromatique assez élégant, moyennement intense ». Martin Buser vinifie le saphira en monocépage. « Les vins tranquilles sont très proches des excellents rieslings, juste un peu plus fleuris, et le crémant est au top avec un très bon équilibre acidité, arômes et sucres. Ce sont des vins très appréciés par les amateurs de riesling et parfaits pour accompagner des apéritifs dînatoires avec fromages, fruits de mers, huîtres, poissons blancs et volailles », précise-t-il.

Un viticulteur allemand bio du Palatinat interrogé en 2016 dans le cadre du projet Écophyto comparait le potentiel aromatique de la variété saphira à celui du muscaris, « cela correspondait à ce qu’on cherchait depuis longtemps, un profil de muscat ».

Retrouvez toutes nos fiches sur les variétés résistantes :

Divico, une variété prometteuse pour des vins concentrés

La variété résistante saphira donne des vins élégants

Le pinotin pour des vins colorés et fruités

Les résistances de la variété johanniter sont limitées

Bronner donne des vins peu typés

Le cabernet cortis, une variété résistante précoce

Solaris, un blanc précoce pour des vins fruités

Le monarch craint l’oïdium

Voltis, un blanc idéal pour l’assemblage

Floreal, pour des vins expressifs et aromatiques

Vidoc donne des vins colorés et structurés

Le souvignier gris pour des vins expressifs

Artaban, un résistant pour des vins légers et colorés

La variété résistante soreli confère des notes exotiques aux vins

Le prior, un résistant de qualité plutôt destiné aux vignobles du Nord

Le cabernet blanc, un résistant best-seller

Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve

Des vins colorés et fruités avec l'hybride résistant chambourcin

Le muscaris, une variété résistante aromatique prometteuse en assemblage

La variété résistante fleurtai donne des vins fruités et aromatiques

La variété résistante coloris donne des vins puissants et colorés

Les plus lus

Le Skiterre se compose de deux grands skis qui assurent le contrôle de la profondeur et de la position de la lame.
« Le Skiterre, un outil intercep simple et productif »
Vignerons en Anjou, Nicolas et Christophe Moron se sont équipés d’un outil de travail du sol intercep Skiterre.
Vigneron plantant une nouvelle parcelle avec des pieds de Pinot noir dans la vallee de la Marne en AOC Champagne.Droit de plantation.
Quand FranceAgriMer exaspère les viticulteurs

FranceAgriMer joue un rôle essentiel dans l’attribution des aides. Face aux dossiers chronophages, aux contrôles…

Pellenc - Un robot à chenilles dans les vignes

Pellenc dévoile un robot à chenilles pour les vignes, le RX-20.

Le Dyna-Drive est un outil de travail du sol auto-animé réalisant un mulchage en superficie.
« Le Bomford Dyna-Drive est un outil interrang entre le rolofaca et le rotavator »

Jérôme O’Kelly utilise depuis quatre ans un outil de travail du sol auto-animé.

Chargement d'un camion citerne de la coopérative viticole CRVC (Coopérative régionale des vins de Champagne) enlèvement d'une cuvée chez un vigneron adhérent durant les ...
Vin en vrac acheté à prix abusivement bas : que peut changer la condamnation de deux négociants bordelais

En pleine crise viticole, un jugement se basant en partie sur un article issu de la loi Egalim vient de condamner deux…

Taille de la vigne avec le sécateur électrique viticole sans fil Mage Sam 25, fonctionnant avec batterie au Li-ion, à Mâcon, dans les vignes du Vitilab, en octobre 2022
Lutte contre le gel : « Il faut réserver la taille tardive aux parcelles viticoles les plus gélives et pas trop chétives »

Benjamin Bois, chercheur à l’institut universitaire de la vigne et du vin Jules Guyot, en Bourgogne, a travaillé sur la taille…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole