Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Robert & Marcel fusionne avec Alliance Loire

Marc Bonnin (à gauche) et Nicolas Emereau dirigeront la nouvelle structure ligérienne : Les Vignerons Robert & Marcel.
© C. de Nadaillac

Travailler en transversal et parler d’une seule voix. Telle est l’ambition sous-tendant la fusion de Robert & Marcel (elle-même issue de l’union de la cave des vignerons de Saumur et de celle de Bourgueil), avec la structure de commercialisation ligérienne Alliance Loire, regroupant six caves coopératives.

La fusion, qui sera opérationnelle dès la fin de ce mois de juin, donnera naissance à une nouvelle structure « chapeau », les Vignerons Robert & Marcel, détenue à 100 % par Robert & Marcel. Cette décision fait suite à une réflexion stratégique de deux ans, visant à trouver une organisation optimale.

Quatre axes de développement stratégiques

L’entité, qui sera pilotée par Nicolas Emereau (jusqu’alors directeur d’Alliance Loire) et présidée par Marc Bonnin (jusqu’alors président de la cave coopérative), aura quatre priorités. La première consiste à développer les valeurs de coopération et de mutualisation, pour rendre la cave attractive et compétitive. « Cela sera obtenu par la rationalisation », indique Nicolas Emereau. Et de fait, les Vignerons Robert & Marcel regrouperont les services des ressources humaines, administratifs et financiers et marketing des deux entités, permettant au passage des économies.

Le deuxième axe de travail concerne les produits, « des vins de terroir, authentiques, produits par des hommes. Nous voulons créer de la valeur par l’innovation, poursuit-il. Nous avons un service Recherche et Développement performant pour nous appuyer dans cette démarche ». Une innovation qui passera notamment par le marketing, et ce, grâce à un nouveau directeur marketing.

La structure ambitionne également de rester indépendante. « Cela qui implique la maîtrise du foncier », analyse le directeur. L’objectif est de rattacher une cinquantaine d’hectares à la cave par an, sur cinq ans. Et de se développer sur les AOC encore manquantes au portefeuille, telles que savennières ou cheverny.

Enfin et surtout, les Vignerons Robert & Marcel doivent croître au niveau commercial, et pour cela, diversifier leurs marchés. Nicolas Emereau souhaite créer des magasins de vente, à l’image de Vilavigne ou du caveau de Robert & Marcel, sur l’ensemble du territoire. Par ailleurs, il compte intensifier ses actions aux États-Unis, actuellement premier débouché export de l’entité. Pour ce faire, un recrutement de commercial export est en cours.

Mais le directeur aura peut-être des arbitrages à faire. Il proposera un budget prévisionnel sur trois ans à la fin de l’année. Qui sera, ou non, totalement validé par le conseil d’administration.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Quelles solutions pour réparer les fils écourtés ?
Outre la classique épissure, il existe des astuces pour réparer un fil coupé sans perdre trop de temps.
Vignette
L’Union des œnologues met en avant ses concours
À Paris le 18 juin dernier, l’Union des œnologues de France a présenté à la presse les 23 meilleurs vins sélectionnés lors des…
Vignette
Cinq catégories de pompes décryptées
Utilisation, avantages, inconvénients, prix… Pour choisir la machine la plus adaptée à vos besoins, retrouvez un condensé de l’…
Vignette
Donner un visage à des vieux ceps
Jean-Pierre Constans sculpte les ceps de vigne avec une technique bien particulière. Il cultive ainsi une forme de philosophie…
Vignette
Des vins colorés et fruités avec la variété résistante chambourcin
La variété chambourcin offre une bonne résistance au mildiou et à l’oïdium, et ses vins sont colorés et fruités. Mais gare aux…
Vignette
Sonata, nouveau produit de biocontrôle pour lutter contre l'oïdium de la vigne
Bayer proposera pour la prochaine campagne un produit de bioncontrôle à base de bacilles, pour lutter contre l'oïdium en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole