Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Robert & Marcel fusionne avec Alliance Loire

Marc Bonnin (à gauche) et Nicolas Emereau dirigeront la nouvelle structure ligérienne : Les Vignerons Robert & Marcel.
© C. de Nadaillac

Travailler en transversal et parler d’une seule voix. Telle est l’ambition sous-tendant la fusion de Robert & Marcel (elle-même issue de l’union de la cave des vignerons de Saumur et de celle de Bourgueil), avec la structure de commercialisation ligérienne Alliance Loire, regroupant six caves coopératives.

La fusion, qui sera opérationnelle dès la fin de ce mois de juin, donnera naissance à une nouvelle structure « chapeau », les Vignerons Robert & Marcel, détenue à 100 % par Robert & Marcel. Cette décision fait suite à une réflexion stratégique de deux ans, visant à trouver une organisation optimale.

Quatre axes de développement stratégiques

L’entité, qui sera pilotée par Nicolas Emereau (jusqu’alors directeur d’Alliance Loire) et présidée par Marc Bonnin (jusqu’alors président de la cave coopérative), aura quatre priorités. La première consiste à développer les valeurs de coopération et de mutualisation, pour rendre la cave attractive et compétitive. « Cela sera obtenu par la rationalisation », indique Nicolas Emereau. Et de fait, les Vignerons Robert & Marcel regrouperont les services des ressources humaines, administratifs et financiers et marketing des deux entités, permettant au passage des économies.

Le deuxième axe de travail concerne les produits, « des vins de terroir, authentiques, produits par des hommes. Nous voulons créer de la valeur par l’innovation, poursuit-il. Nous avons un service Recherche et Développement performant pour nous appuyer dans cette démarche ». Une innovation qui passera notamment par le marketing, et ce, grâce à un nouveau directeur marketing.

La structure ambitionne également de rester indépendante. « Cela qui implique la maîtrise du foncier », analyse le directeur. L’objectif est de rattacher une cinquantaine d’hectares à la cave par an, sur cinq ans. Et de se développer sur les AOC encore manquantes au portefeuille, telles que savennières ou cheverny.

Enfin et surtout, les Vignerons Robert & Marcel doivent croître au niveau commercial, et pour cela, diversifier leurs marchés. Nicolas Emereau souhaite créer des magasins de vente, à l’image de Vilavigne ou du caveau de Robert & Marcel, sur l’ensemble du territoire. Par ailleurs, il compte intensifier ses actions aux États-Unis, actuellement premier débouché export de l’entité. Pour ce faire, un recrutement de commercial export est en cours.

Mais le directeur aura peut-être des arbitrages à faire. Il proposera un budget prévisionnel sur trois ans à la fin de l’année. Qui sera, ou non, totalement validé par le conseil d’administration.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

[Coronavirus] Quelles sont les mesures de confinement à respecter dans le monde viticole ?
Le Président de la République a appelé tous les Français à rester confinés chez eux pour endiguer l’épidémie de Covid-19. Pour…
[Coronavirus] Dois-je fermer mon caveau de dégustation ?
(Mis à jour le 17 mars) La posture a adopter sur le caveau de vente est floue. L'administration estime qu'il peut être ouvert,…
Pour Hubert Gerber, viticulteur en Alsace, les avantages de la viticulture de conservation des sols sont nombreux. © X. Delbecque
Retour sur 10 ans de non-labour
Dans le Bas-Rhin, Hubert Gerber conduit ses vignes en semis direct et en non-labour. C’est pour lui moins de travail et la…
[Covid-19] Le Gouvernement dévoile 4 mesures pour soutenir les entreprises exportatrices
Pour faire face au ralentissement de l’économie lié à la pandémie de coronavirus, le gouvernement a mis en place un plan d’…
gestion d'une exploitation
[ Covid-19 ] Quelles mesures de soutien activer pour son entreprise viti-vinicole ?
Le gouvernement a mis en place des mesures d’urgence, dont certaines vont s’appliquer pendant plusieurs mois. Le point sur ces…
[Covid-19] Un vigneron élabore du gel hydroalcoolique à partir de ses eaux-de-vie
Face à la pénurie de gel hydroalcoolique utilisé pour limiter l'expansion du coronavirus, Mark Karazs, propriétaire du domaine…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole