Aller au contenu principal

Lutte contre le gel : des vignes plus hautes, pour des bourgeons un peu plus au chaud

Différents essais ont mis en avant un petit gain de température en montant les ceps de vigne.

La distance des rameaux vis-à-vis du sol a un réel impact sur la température des bourgeons.
La distance des rameaux vis-à-vis du sol a un réel impact sur la température des bourgeons.
© C. de Nadaillac

C’est un fait établi depuis Jacques Charles (1). La densité de l’air chaud étant plus faible que celle de l’air froid, plus on monte, moins on a froid. Décliné à la viticulture, ce principe de base de la physique a inspiré plusieurs chercheurs dans le cadre de la lutte contre le gel. C’est notamment le cas de Laure de Rességuier, chercheuse à l’Agro de Bordeaux.

Une différence de 0,4 °C 50 cm plus haut

Durant cinq ans (2016-2020), elle a scruté l’évolution de la température en fonction de différentes hauteurs : bourgeons à 30 cm du sol, 60 cm, 90 cm et 1,20 m. Il en ressort bel et bien que la chaleur monte : l’augmentation de la hauteur des ceps de 45 cm à 90 cm a par exemple permis une hausse des températures minimales pendant les nuits de gel de 0,4 °C. « L’augmentation de la hauteur du tronc ne retardera probablement pas significativement la maturité, mais cela pourrait minimiser les dommages potentiels dus aux événements de gel et de canicule », conclut la chercheuse dans sa publication scientifique.

Thomas Chassaing, de l’ATV49, a lui aussi effectué des essais de hauteur de cep, dans le Val de Loire, et constaté que « la hausse de la hauteur de tronc de 60 cm à 1,10 a permis de monter la température des vignes de 0,4 °C ».

Ne pas négliger l’impact de la topographie

Catinca Gavrilescu, doctorante à l’université de Bourgogne, complète les propos de ses confrères. Comme eux, elle a mesuré les profils thermiques durant des épisodes gélifs sur une parcelle viticole. Mais si elle a bien constaté les mêmes tendances de variations qu’eux selon la hauteur, elle insiste aussi sur le fait que la température dépend prioritairement de la topographie de la parcelle. Pente, exposition, présence de bosses ou de trous, ou encore altitude sont autant de facteurs structurant le gel, surtout par temps radiatif. « En haut et en bas de la parcelle, nous avons relevé un écart thermique journalier allant jusqu’à 2 °C maximum entre le niveau du tronc (90 cm) et la station à 2 m du sol, rapporte-t-elle. En milieu de parcelle, où nous avions un creux topographique, l’écart est monté jusqu’à 5-6 °C. »

La modification du mode de conduite ne permettrait pas à elle seule de lutter contre le gel. Mais « le but serait de cumuler différents moyens de lutte passive pour n’avoir plus que 1 ou 2 °C à gérer par de la lutte active, estime Thomas Chassaing. Les voiles d’hivernage permettent par exemple un gain de 1,5 °C. Tout mis bout à bout, cela fait un écart de 3 °C. Dans de nombreuses situations, cela peut être suffisant. » Le mode d’entretien du sol, la date de taille ou encore la présence d’arbres influent eux aussi sur la température des bourgeons.

(1) Scientifique français du XVIIIe siècle qui a été le premier à faire voler un ballon à gaz gonflé à l’hydrogène

Les plus lus

Le Skiterre se compose de deux grands skis qui assurent le contrôle de la profondeur et de la position de la lame.
« Le Skiterre, un outil intercep simple et productif »
Vignerons en Anjou, Nicolas et Christophe Moron se sont équipés d’un outil de travail du sol intercep Skiterre.
Vigneron plantant une nouvelle parcelle avec des pieds de Pinot noir dans la vallee de la Marne en AOC Champagne.Droit de plantation.
Quand FranceAgriMer exaspère les viticulteurs

FranceAgriMer joue un rôle essentiel dans l’attribution des aides. Face aux dossiers chronophages, aux contrôles…

Pellenc - Un robot à chenilles dans les vignes

Pellenc dévoile un robot à chenilles pour les vignes, le RX-20.

Chargement d'un camion citerne de la coopérative viticole CRVC (Coopérative régionale des vins de Champagne) enlèvement d'une cuvée chez un vigneron adhérent durant les ...
Vin en vrac acheté à prix abusivement bas : que peut changer la condamnation de deux négociants bordelais

En pleine crise viticole, un jugement se basant en partie sur un article issu de la loi Egalim vient de condamner deux…

Taille de la vigne avec le sécateur électrique viticole sans fil Mage Sam 25, fonctionnant avec batterie au Li-ion, à Mâcon, dans les vignes du Vitilab, en octobre 2022
Lutte contre le gel : « Il faut réserver la taille tardive aux parcelles viticoles les plus gélives et pas trop chétives »

Benjamin Bois, chercheur à l’institut universitaire de la vigne et du vin Jules Guyot, en Bourgogne, a travaillé sur la taille…

Eco-Dyn exposait un prototype de restructuration des sols viticoles sur le Sival 2024.
Un outil pour restructurer les sols viticoles compactés
L’entreprise ligérienne spécialisée dans les matériels biodynamiques et l’agriculture de régénération planche sur un outil…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole