Aller au contenu principal

L’OIV adopte de nouvelles méthodes d’analyses

Réunie à Punta del Este, en Uruguay, la 16e assemblée générale de l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) a adopté 20 nouvelles résolutions. Tour d’horizon de celles impliquant les pratiques et produits œnologiques ainsi que les méthodes d’analyse.

Diverses propositions de distinction entre additifs et auxiliaires technologiques parmi les substances déjà admises par l’OIV ont été validées. C’est notamment le cas du glutathion et des tanins qui appartiennent officiellement à la deuxième catégorie. L’OIV espère que cette résolution facilitera les échanges commerciaux grâce à une meilleure harmonisation entre les organisations internationales.

Trois monographies rejoignent le Codex œnologique international. L’une concerne la détermination d’une activité hémicellulose dans les préparations enzymatiques, l’autre le carbonate de potassium en tant qu’agent acidifiant dans les moûts et les vins. La dernière se rapporte aux levures à teneur garantie en glutathion.

La monographie relative au charbon œnologique a quant à elle été révisée. La nouvelle version tient compte du taux de cendre lorsque les charbons sont agglomérés avec de la bentonite.

De nouvelles méthodes d’analyse font leur apparition dans le corpus analytique de l’OIV. Il est désormais possible de doser les acides L-lactique et L-malique, ainsi que la somme des sucres D-glucose + D-fructose par technique enzymatique spécifique via un analyseur automatique séquentiel.

Plusieurs méthodes ont été mises à jour. Il s’agit du dosage de l’éthanal total et du 2,4,6-trichloroanisole relargable dans le vin par les bouchons de liège. Également à l’ordre du jour, l’actualisation des méthodes officielles d’analyse des composés volatils par chromatographie en phase gazeuse et de celles se rapportant au dosage du SO2 libre et total.

L’évaluation toxicologique des auxiliaires technologiques et des additifs utilisés dans les produits de la vigne a par ailleurs fait l’objet d’une mise à jour. L’OIV indique que « cette actualisation a été développée en vue de son utilisation lors de la procédure d’adoption d’une pratique œnologique impliquant ces substances ».

repères

Organisation internationale de la vigne et du vin

Création 3 avril 2001

Statut organisation intergouvernementale

Membres 47 états

Directeur général (2019-2023) Pau Roca Blasco (Espagne)

Retrouvez dans le détail les résolutions adoptées via le lien ci-dessous https://bit.ly/2FWI87w

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Salons de matériel viticole 2022 : les 7 innovations les plus marquantes
Sival, Agrovina, Viti-Vini, Sima, Vinitech… Nous avons couvert de nombreux salons viticoles durant l’année 2022, et y avons…
Bahco, Arvipo et Mage proposent des sécateurs électriques avec une batterie intégrée dans le manche.
Sécateurs électriques viticoles : le sans-fil se taille une place dans les vignes
Le Vitilab a testé pour nous trois sécateurs électriques sans fil du marché. Ces outils ont tous donné satisfaction mais visent…
Les 10 nouveautés équipements viticoles qu'il fallait découvrir au Sival 2023
Le Sival 2023 réserve son lot de nouveautés. Petite sélection concernant le monde viticole.  
Selon les données de l'Axema, Fendt a immatriculé le plus grand nombre de tracteurs spécialisés en 2022, rétrogradant New Holland à la seconde place. Kubota reprend sa place de troisième à Same.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2022 - Fendt retrouve la première place
Les statistiques officielles relatives aux immatriculations de tracteurs en 2022 viennent d’être publiées par l’Axema, l’union…
Romain Henrion, consultant viticole, apprécie le rapport qualité/prix des sécateurs sans fil.
Les sécateurs électriques sans fil se déploient dans les vignes
Les premiers sécateurs sans fil commencent à se faire une place dans les vignes. Leurs utilisateurs plébiscitent le très bon…
Christophe Lardière, responsable des propriétés de Jean-Luc Thunevin, à Saint-Émilion, en Gironde, a confectionné une petite fourche pour planter ses 1 000 complants tous les printemps.
Astuce | « J’ai bricolé une fourche pour complanter les ceps de vigne », Christophe Lardière, responsable des propriétés chez Jean-Luc Thunevin
Christophe Lardière, responsable des propriétés chez Jean-Luc Thunevin à Saint-Émilion, en Gironde, a confectionné une petite…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole