Aller au contenu principal
Font Size

Les vignerons champenois militent pour une promotion collective

Les producteurs, par la voie du Syndicat général des vignerons de champagne, militent pour la mise en place d’une communication collective “ champagne ”.

Pascal Férat, réélu à la présidence du Syndicat général des vignerons de champagne le 20 février 2014.
Pascal Férat, réélu à la présidence du Syndicat général des vignerons de champagne le 20 février 2014.
© J.-C. Gutner

“ Nous sommes vent debout pour relancer la communication sur le mot champagne ”, lâchait, le 21 janvier, Pascal Férat, candidat à sa propre succession à la présidence du Syndicat général des vignerons de champagne. Contrairement aux autres régions viticoles, la Champagne ne communique pas de manière générique sur son nom d’appellation : la promotion est réalisée par les marques. Ce choix, le SGV, souhaite le faire évoluer. Pour continuer d’exister au niveau mondial, et ne pas “ disparaître ”, expliquait Pascal Férat, une communication autour du mot “ champagne ” s’impose. Investir sur l’immatériel devient une nécessité, notamment sur les nouveaux marchés consommateurs pour qui la distinction entre effervescents et champagne n’est pas toujours claire. “ Notre logique est fondée sur une démarche globale : il n’y a pas d’antinomie entre collectif et marque ”, insistait Pascal Férat qui estimait que la position des maisons de négoce est en train d’évoluer. Jusqu’alors, cette proposition des producteurs rencontrait une fin de non-recevoir. “ Mais la crise aide à percevoir qu’il ne s’agit pas de mettre une marque contre une autre mais de créer une émulation collective qui draine l’ensemble des consommateurs ”, indiquait Pascal Férat.


Une position prudente du négoce


L’Union des maisons de Champagne (UMC) est pour le moins mesurée sur le sujet. Elle ne prendra une position claire qu’à l’issue de l’étude Champagne 2030 en cours de réalisation et qui doit se pencher sur la question du renforcement de l’image d’appellation. “ Celui-ci passera par des actions collectives mais aussi individuelles visant à améliorer les pratiques commerciales et marketing des opérateurs. S’agissant des actions collectives, rien n’est encore défini, dès lors que l’objectif d’une communication interprofessionnelle ne l’est pas lui-même ”, fait savoir l’UMC. Force est de constater que la production va devoir convaincre…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole