Aller au contenu principal

En couverture
Les rendements sans limites

Le négoce le préconise : il faut augmenter les rendements pour les vins de cœur de gamme. Plus facile à dire qu’à faire ! Aux obstacles intellectuels, voire philosophiques, s’ajoutent des freins agronomiques. Sans oublier ceux liés à la contractualisation.

Avec la nouvelle segmentation des vins que met en place l'OCM, dès les prochaines vendanges 2009, la catégorie des vins sans indication géographique (les ex-vins de table notamment et peut-être certains vins de pays voire des AOC génériques) ne connaîtra plus aucune limite en matière de rendement.
Avec la nouvelle segmentation des vins que met en place l'OCM, dès les prochaines vendanges 2009, la catégorie des vins sans indication géographique (les ex-vins de table notamment et peut-être certains vins de pays voire des AOC génériques) ne connaîtra plus aucune limite en matière de rendement.
© P. Cronenberger

La nouvelle organisation commune de marché est en train de faire bouger les lignes. Enfin ! pourront dire certains. Car désormais, parler en France d'une augmentation des rendements à l'hectare n'est plus tabou. Il faut rappeler qu'avec la nouvelle segmentation des vins  que met en place l'OCM, dés les prochaines vendanges 2009, la catégorie des vins sans indication géographique (les ex-vins de table notamment et peut-être certains vins de pays, voire des AOC génériques) ne connaîtra plus aucune limite en matière de rendement. L'espace de liberté que d'aucuns ont tant souhaité est enfin à portée de mains.Reste à savoir comment utiliser cette liberté bientôt  retrouvée.
Pour Bruno Kessler, directeur des achats des Grands chais de France, elle représente une opportunité sans pareil pour se battre à armes égales avec le Nouveau monde. « Pour être sur le marché dans les années à venir, il y a deux façons d'agir : soit on joue la compétitivité sur le cœur du marché (2 à 5 euros) , soit on mise sur le rapport qualité-prix pour le haut de gamme. Dans le premier cas, l'augmentation des rendements sera le nerf de la guerre ». Et de proposer, en vue d'obtenir un revenu/ha correct, un calcul partant du prix auquel on souhaite vendre le vin au consommateur tout en lui assignant un rendement optimal afin d'être compétitif et rentable. Ce qui revient à mettre en cohérence le positionnement produit avec les coûts de production et de dégager un revenu/ha correct pour chaque segment de prix visé - Michel Issaly, président des Vif, faisant remarquer, non sans malice, que le négoce désormais se préoccupe davantage du revenu/ha que du prix du vin -.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
La nouvelle gamme de tracteurs spécialisés T4 culmine désormais à 120 ch.
New Holland – La nouvelle génération de tracteurs spécialisés atteint 120 ch
La nouvelle génération de tracteurs spécialisés New Holland T4 V/N/F a été dévoilée au Sitevi.
[VIDEO] " Le désherbage électrique intercep m'a permis de venir à bout de l'érigeron "
Nous avons suivi pendant toute la saison 2021 l'outil de désherbage électrique intercep de Zasso, acquis par Sylvain Philip au…
Les nouveaux tracteurs Claas Nexos bénéficient d'un plancher plat.
Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch
Claas dévoile son nouveau tracteur spécialisé Nexos.
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole