Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les dérivés de chitine continuent de livrer leurs secrets

Les travaux sur les dérivés de la chitine continuent à porter leurs fruits : après une application pour lutter contre les Brett, une autre pour traiter l’oxydation des vins blancs, l’IOC vient de leur trouver une nouvelle application comme adjuvant de flottation.

Le chitosane, issu du 
champignon Aspergilus niger, pourrait remplacer la gélatine 
pour les flottations.
Le chitosane, issu du
champignon Aspergilus niger, pourrait remplacer la gélatine
pour les flottations.
© DR

L'IOC, l'Institut œnologique de Champagne, a découvert récemment une nouvelle application aux dérivés de chitine qui s’avèrent être un adjuvant de flottation intéressant. "La formulation de chitosane que nous avons étudiée s'est révélée très riche en charges de surface, ce qui lui confère un grand pouvoir de floculation", explique Noémie Delavigne, de l'IOC. Des tests sont réalisés depuis trois ans pour confirmer son intérêt. "C'est pour le remplacement de la gélatine utilisée pour la flottation des moûts blancs, rosés et des rouges vinifiés en phase liquide que cette molécule s'est avérée efficace", poursuit-elle. La qualité de clarification est similaire, et l'effet "gommant" de la gélatine est évité. Ayant fait ses preuves en laboratoire, la molécule part, cette campagne 2013, à l'épreuve du terrain : le produit, baptisé Qi'Up, passe son baptême du feu cette année.


Des chitosanes aux multiples applications


Sous les microscopes des instituts œnologiques français depuis leur autorisation, les dérivés de chitine n’en finissent pas de démontrer leurs multiples intérêts. Le premier découvert a été leur efficacité dans la lutte contre les Brettanomyces. Ils sont également utilisés dans une formulation complétée de bentonite pour remplacer avantageusement la PVPP et la caséine. Quelles autres applications les chitosanes vont-ils offrir aux vinificateurs ?

Ce biopolymère, que l'on retrouve chez les insectes, les crustacés et les champignons (seule source autorisée en œnologie) est intéressant car il est naturel et non-allergène, et correspond donc aux exigences actuelles du consommateur.
Deux familles issues de la chitine fongique Aspergilus niger sont utilisées : le chitosane
et le chitine-glucane.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
La grêle prend la Provence par surprise
Lundi 18 mai vers 17h, un orage de grêle non prévu a frappé la Provence verte. Les dégâts sont hétérogènes, mais certaines…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole