Aller au contenu principal

Les dérivés de chitine continuent de livrer leurs secrets

Les travaux sur les dérivés de la chitine continuent à porter leurs fruits : après une application pour lutter contre les Brett, une autre pour traiter l’oxydation des vins blancs, l’IOC vient de leur trouver une nouvelle application comme adjuvant de flottation.

Le chitosane, issu du 
champignon Aspergilus niger, pourrait remplacer la gélatine 
pour les flottations.
Le chitosane, issu du
champignon Aspergilus niger, pourrait remplacer la gélatine
pour les flottations.
© DR

L'IOC, l'Institut œnologique de Champagne, a découvert récemment une nouvelle application aux dérivés de chitine qui s’avèrent être un adjuvant de flottation intéressant. "La formulation de chitosane que nous avons étudiée s'est révélée très riche en charges de surface, ce qui lui confère un grand pouvoir de floculation", explique Noémie Delavigne, de l'IOC. Des tests sont réalisés depuis trois ans pour confirmer son intérêt. "C'est pour le remplacement de la gélatine utilisée pour la flottation des moûts blancs, rosés et des rouges vinifiés en phase liquide que cette molécule s'est avérée efficace", poursuit-elle. La qualité de clarification est similaire, et l'effet "gommant" de la gélatine est évité. Ayant fait ses preuves en laboratoire, la molécule part, cette campagne 2013, à l'épreuve du terrain : le produit, baptisé Qi'Up, passe son baptême du feu cette année.


Des chitosanes aux multiples applications


Sous les microscopes des instituts œnologiques français depuis leur autorisation, les dérivés de chitine n’en finissent pas de démontrer leurs multiples intérêts. Le premier découvert a été leur efficacité dans la lutte contre les Brettanomyces. Ils sont également utilisés dans une formulation complétée de bentonite pour remplacer avantageusement la PVPP et la caséine. Quelles autres applications les chitosanes vont-ils offrir aux vinificateurs ?

Ce biopolymère, que l'on retrouve chez les insectes, les crustacés et les champignons (seule source autorisée en œnologie) est intéressant car il est naturel et non-allergène, et correspond donc aux exigences actuelles du consommateur.
Deux familles issues de la chitine fongique Aspergilus niger sont utilisées : le chitosane
et le chitine-glucane.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

[VIDEO] Vignes gelées : objectif bois de taille !
Après un gel conséquent, il est important de s’occuper des rameaux restants ou qui repoussent, afin d’assurer la pérennité du cep…
Lee touffes de soies blanches sur le pourtour de l’abdomen différencie le scarabée japonais adulte des autres coléoptères présents en France. © D. Cappaert/MSU
Le scarabée japonais, ravageur aux portes de l'Hexagone
Le scarabée japonais n’a pas encore été détecté en France. Cet insecte classé organisme de quarantaine prioritaire est sous haute…
Les vignobles de Vouvray et de Champagne touchés par la grêle
Ce jeudi 3 juin dans la soirée, un fort orage de grêle a touché quatre communes de l’appellation Vouvray. Un épisode similaire a…
Les variétés résistantes artaban, voltis, floreal et vidoc aux portes des vins AOC
Les quatre variétés résistantes Inrae-ResDur ont été confirmées comme étant des espèces de type Vitis vinifera par l’Office…
Prix des vignes 2020 : 4 points à retenir
Le bilan annuel établi par le groupe Safer sur les transactions de terres agricoles en 2020 montre un fort impact de la crise…
Guillaume Casanove, Gilles et Romain Lacroix, François Tissot et Alain Dourthe (de gauche à droite) travaillent de concert pour mettre en application la méthode Géophile au Mas des Boutes. © X. Delbecque
« La vigne a rapidement réagi à la méthode Géophile »
À Tresques, dans le Gard, les domaines Bernard Perret se sont lancés dans la méthode Géophile. Une approche globale de la vigne…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole