Aller au contenu principal

Val de Loire
Les AOP cheverny et cour-cheverny en expansion

S'appuyant notamment sur le tourisme, les AOP cheverny et cour-cheverny ont doublé de surface ces trente dernières années.

Inauguré en juillet 2022, le chai du Château de Chambord illustre le lien fort entre tourisme et vin au cœur de la stratégie des AOP cheverny et cour-cheverny.
Inauguré en juillet 2022, le chai du Château de Chambord illustre le lien fort entre tourisme et vin au cœur de la stratégie des AOP cheverny et cour-cheverny.
© O. Marchant

En trente ans, les AOP cheverny et cour-cheverny ont doublé de surface, passant de 400 à 800 hectares. Le tourisme est l’un des piliers de cet essor. Les plantations sont notamment réalisées par des domaines touristiques comme le Château de Chambord (14 hectares), le Château de Cheverny et les Sources de Cheverny.

Le Château de Chambord a inauguré en juillet 2022 son chai au sein même du domaine national, dans une ancienne ferme. Le développement est aussi soutenu par le dispositif Filière locale mené depuis 2021 avec la région Centre-Val de Loire. Sur une durée de quatre ans, le contrat prévoit une enveloppe de près de 95 000 euros pour accompagner les démarches collectives volontaires et les projets orientés vers le développement durable menés par les vignerons du syndicat des deux appellations.

L’aire de l’AOP cour-cheverny en révision

Petit-poucet de 70 hectares face aux 737 hectares de l’AOP cheverny, l’AOP cour-cheverny peine toutefois à sortir de l’ombre malgré l’originalité de son cépage, le romorantin. Un changement de nom est évoqué mais pour l’appellation, c’est d’abord la révision de l’aire qui prime. Cinq communes pourraient rejoindre les onze actuelles. Le Syndicat des vins et l’Inao y travaillent depuis plusieurs années. L’achèvement de ce dossier est espéré d’ici la fin de l’année.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Grégoire dévoile la GT3, sa nouvelle machine à vendanger tractée
Bénéficiant de nombreuses améliorations des grandes sœurs automotrices, les machines à vendanger Grégoire GT3 prennent la place…
action de la confédération paysanne dans des vignes de Bernard Arnault (LVMH).
Vendanges sauvages d’une parcelle de vigne appartenant à LVMH
La Confédération paysanne a récolté plus de 1,5 tonne de raisins le 28 août d’une parcelle du Château d’Esclans pour dénoncer l’…
L'épopée des vignerons, documentaire diffusé sur France
La grande histoire des vignerons contée en images
France 3 a diffusé le 7 septembre dernier « L’épopée des vignerons », un documentaire passionnant réalisé par Emmanuelle…
Pellenc lance l'Optimum 240, un enjambeur à cabine centrale pour une bonne visibilité au travail du sol.
Pellenc - L'enjambeur Optimum 240 conjugue visibilité et maniabilité
  Pellenc dévoile un nouvel enjambeur, l'Optimum 240, à l'occasion du salon Viti Vini 2022.
La vanne est vissée à quatre endroits au conquêt.
[Astuce] « J’ai mis une vanne sur mon bac de remontage dans mon chai de vinification »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais, dans la Loire, a installé une vanne sur son bac de remontage, pour éviter…
La rafle, quand elle est bien utilisée, apporte fraîcheur et complexité. De plus en plus de vignerons y reviennent.
La rafle de raisin, une matière avec de nombreux atouts
Moins d’alcool et plus de complexité, c’est ce qu’apporte la vinification avec les rafles quand elle est bien maîtrisée.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole