Aller au contenu principal

Le souvignier gris pour des vins expressifs

Variété autorisée depuis avril 2017, le souvignier gris présente une très bonne résistance à l’oïdium et une résistance remarquée au botrytis. Elle est appréciée pour son acidité et sa fraîcheur pour des vins blancs d’assemblage.

carte d’identité

Année d’obtention 1983
Pays d’obtention Allemagne (Fribourg)
Parents cabernet sauvignon x bronner
Couleur blanc
Surface cultivée en Europe > 100 hectares
Autorisation Allemagne, Autriche, France (sans IG), Belgique, Pays-Bas, Italie
Résistance mildiou (à confirmer), oïdium (bonne), botrytis (très bonne)
Type de résistance monogénique
Potentiel de production élevé, jusqu’à 20 t/ha
Profil sensoriel acidité élevée avec des arômes d’agrumes et de fruits exotiques
Impression générale bonne
Diffusion pépinières Volker Freytag (Allemagne), Calmet (France) et autres pépiniéristes

Sensibilité aux maladies et phénologie

Bonne résistance à l’oïdium et très bonne résistance au botrytis

Au Domaine expérimental de Cazes, situé dans l’Ouest audois sous influences atlantiques, la précocité du souvignier gris est proche du chardonnay. « En 2017, nous les avons récoltés le même jour et à maturité identique », note Thierry Grimal, responsable du domaine expérimental. En zone septentrionale, la période de débourrement est similaire à celle du pinot blanc et la maturité un peu plus tardive, une semaine après.

Le souvignier est une variété vigoureuse avec un port dressé, qui présente une bonne résistance à l’oïdium. Nathalie Goma Fortin, chargée de mission expérimentale à la chambre d’agriculture de l’Hérault recommande une intervention début floraison et une autre soit à la fin de la floraison, soit à la véraison, pour limiter l’inoculum d’oïdium dans les bois. En revanche, pour ce qui est de la résistance au mildiou, « cela reste à confirmer car les deux sites d’expérimentation (Hérault et Aude) n’avaient pas de pression mildiou », souligne-t-elle.

Avec une peau très résistante et des grappes allongées, le souvignier gris offre par ailleurs une très bonne résistance au botrytis. De son côté, Vincent Pugibet, du Domaine de la Colombette dans l’Hérault, qui cultive le souvignier gris depuis dix ans sur une dizaine d’hectares, ne réalise aucun traitement mildiou ni oïdium.

Caractéristiques agronomiques

Un potentiel de rendement supérieur à 15 tonnes par hectare

Le souvignier gris est une variété vigoureuse avec un très beau potentiel de rendement. En taille mécanique et irriguée, au Domaine de la Colombette, elle a atteint régulièrement depuis dix ans, plus de 15 t/ha. Au Domaine expérimental de Cazes dans l’Aude, le rendement du souvignier gris était de 10 t/ha en 2017 et de 12 t/ha en 2016. Le souvignier gris est une variété qui résiste bien aux froids hivernaux.

Potentialités technologiques

Les points forts sont l’acidité et la fraîcheur

Le souvignier gris est une variété avec une acidité élevée, des arômes de fruits exotiques et d’agrumes. « Ses notes fruitées et thiolées, sa belle couleur sont très intéressants pour l’assemblage de vins blancs où on recherche une vivacité. Nous l’avons assemblée avec du chardonnay et du sauvignon », souligne Thierry Grimal. « Jusqu’à une proportion de 15 % de souvignier gris, cela rafraîchit les vins sans modifier la typicité », ajoute Jacques Rousseau de l’ICV qui apprécie « la finesse des arômes végétaux et sa puissance aromatique ». Le souvignier gris apparaît donc très prometteur.

Retrouvez toutes nos fiches sur les variétés résistantes :

Divico, une variété prometteuse pour des vins concentrés

La variété résistante saphira donne des vins élégants

Le pinotin pour des vins colorés et fruités

Les résistances de la variété johanniter sont limitées

Bronner donne des vins peu typés

Le cabernet cortis, une variété résistante précoce

Solaris, un blanc précoce pour des vins fruités

Le monarch craint l’oïdium

Voltis, un blanc idéal pour l’assemblage

Floreal, pour des vins expressifs et aromatiques

Vidoc donne des vins colorés et structurés

Le souvignier gris pour des vins expressifs

Artaban, un résistant pour des vins légers et colorés

La variété résistante soreli confère des notes exotiques aux vins

Le prior, un résistant de qualité plutôt destiné aux vignobles du Nord

Le cabernet blanc, un résistant best-seller

Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve

Des vins colorés et fruités avec l'hybride résistant chambourcin

Le muscaris, une variété résistante aromatique prometteuse en assemblage

La variété résistante fleurtai donne des vins fruités et aromatiques

La variété résistante coloris donne des vins puissants et colorés

Les plus lus

Le poudrage est souvent réservé à la période sensible.
Soufre poudre ou mouillable : les critères de choix en vigne
Bien que le soufre mouillable ait de nombreux avantages en termes d’emploi, la forme en poudre n’est pas à négliger. Elle permet…
Certains constructeurs combinent une tondeuse à une rogneuse.
Les rogneuses traînées, synonymes de productivité

Les rogneuses traînées sont des machines offrant de bons débits de chantier, adaptées à des surfaces minimales de 30 à 40…

Fabien Marie, viticulteur en Charente-Maritime : « La rogneuse traînée est incomparable en termes de maniabilité dans les tournières. »
« Je gagne en débit de chantier avec ma rogneuse traînée »

Viticulteurs et entrepreneurs en Charente-Maritime, Laurent et Fabien Marie sont équipés de deux rogneuses traînées. Un…

René Becker, consultant et formateur indépendant, spécialiste de la biodynamie.
« En 100 ans, la viticulture en biodynamie n’a jamais été aussi actuelle »

René Becker, consultant et formateur en biodynamie, dresse un bilan et des perspectives pour la biodynamie à l’occasion du…

Le biochar épandu au pied des vignes permet d'améliorer la rétention en eau, selon des observations récentes.
Quels produits utiliser contre la sécheresse en viticulture ?

Qu’ils agissent sur la plante pour les biostimulants, ou sur le sol pour les biochars, il existe des leviers pour aider la…

Planter des vignes en gobelet et introduire des engrais verts en interrang sont deux leviers permettant de lutter contre la sécheresse.
Une diversité de pratiques culturales pour lutter contre la sécheresse de la vigne

Cépages tolérants, conduite en gobelet, palissage assoupli, présence de couverts végétaux ou encore d’arbres sont autant de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole