Aller au contenu principal

La variété résistante soreli confère des notes exotiques aux vins

Cette variété italienne permet d’élaborer des vins nets et fruités. Les premiers vignerons l’ayant implantée sont satisfaits, même si sa résistance, à l’oïdium en particulier, n’est que partielle.

 
Obtention et sensibilité aux maladies

Quelques tâches d’oïdium possibles

Obtenu en 2002 par des chercheurs de l’université d’Udine en Italie, le soreli est issu du croisement du cépage italien friulano (aussi appelé sauvignasse) et d’un résistant originaire de Hongrie, nommé kozma 20-3. Il présente une bonne résistance au mildiou, mais garde une légère sensibilité à l’oïdium. « J’en ai retrouvé quelques traces malgré deux poudrages en encadrement de la fleur, illustre Patrick Henry, vigneron en Arles, dans les Bouches du Rhône. Mais rien qui ne puisse impacter la qualité. » Une stratégie basée sur deux traitements par an minimum (mildiou et oïdium) paraît recommandable, surtout en cas de pression importante. La firme VCR, qui distribue cette variété, assure également qu’elle dispose d’une certaine tolérance au black-rot et d’une faible sensibilité au botrytis et à la pourriture acide. En outre, il présente une grande tolérance au froid (jusqu’à -24°C).

Phénologie et caractéristiques agronomiques

Un port semi-érigé et de longs bois

Les dates de débourrement et de floraison sont moyennement précoces. En revanche, la maturité intervient relativement tôt : le 30 août (moyenne sur six ans) en Italie. « Mais elle semble évoluer très lentement par la suite », relève Patrick Henry. La variété est très vigoureuse et fait de longs bois. Le port est semi-érigé, et la grande fertilité des bourgeons de la base permet différents types de taille. Le potentiel de production est quant à lui moyen à élevé (10 t/ha en moyenne), avec un chargement en sucre de l’ordre de 220 g/l (13 % vol.), 3,5 g/l pour l’acidité totale et 3,4 pour le pH en contexte méditerranéen.

Potentialités technologiques

Un vin gourmand, fin et fruité

Le soreli permet d’élaborer des vins généralement nets, ayant une dominante de fruits tropicaux, que ce soit au nez ou en bouche. « Ce sont des arômes qui pourraient se situer entre ceux du sauvignon et du viognier », estime Matthieu Portier, maître de chai du domaine de Donadille, à Rodilhan, dans le Gard. Il précise avoir obtenu un produit à la robe jaune soutenue. Par ailleurs, la baie et le moût sont plutôt neutres en saveur. Sur vins finis, les dégustateurs relèvent parfois de légères notes foxées, de même qu’un côté végétal ou herbacé. « La plupart des cuvées que j’ai dégustées étaient plutôt vives et fraîches, témoigne François Ducrot, négociant dans l’Hérault. De mon côté j’ai réalisé une vinification en foudre, qui donne un profil jusqu’ici intéressant, plus gras et sur des notes de fruits à chair blanche. » Selon une étude italienne, la variété se rapproche grandement de son parent, le « tocai » friulano.

Carte d’identité

Année d’obtention 2002

Pays d’obtention Italie

Parents friulano x kozma 20-3

Ancêtres bianca, italia, savagnin, tokai

Couleur blanc

Surface cultivée dans le monde environ 70 hectares

Autorisation Brésil, France (sans IG), Italie, Kosovo, Portugal, Slovénie, Suisse

Résistance mildiou (bonne), oïdium (moyenne)

Degré de résistance polygénique sur mildiou et monogénique sur oïdium

Précocité précoce à moyenne

Potentiel de production moyen à élevé

Profil sensoriel fruité (exotique) et léger

Impression générale bonne

Diffusion pépinières VRC France

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Le fort pouvoir mellifère de la phacélie est un précieux allié dans les cultures. © Jouffray-Drillaud
La phacélie, une plante alliée du vignoble
La phacélie est une plante utilisée dans certains mélanges d’engrais verts viticoles pour son très fort pouvoir mellifère et sa…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole