Aller au contenu principal

“ Le Sitevi 2007 pour repartir sur de nouvelles bases ”

SALON >> Valérie Queffelec, commissaire général du Sitevi, donne sa vision de la filière viticole française et explique comment le salon répond aux enjeux de la filière.

VALÉRIE QUEFFELEC, COMMISAIRE GÉNÉRALE DU SITEVI.
VALÉRIE QUEFFELEC, COMMISAIRE GÉNÉRALE DU SITEVI.
© DR

Comment percevez-vous la situation de la filière viticole française ?
Je pense que nous vivons une période charnière. La récolte en baisse dans plusieurs pays devrait transformer une situation excédentaire en situation d’équilibre. Si on peut se réjouir de cette évolution qui devrait assainir le marché et profiter aux vignerons qui ont une belle récolte, il ne faut pas oublier que certaines exploitations sont dans une situation difficile et qu’il y a de fortes disparités selon les régions. Je pense que la récolte 2007 va permettre à de nombreux producteurs de vin de repartir sur de nouvelles bases.

Quelles réponses aux difficultés financières offre le salon Sitevi aux vignerons ?
Le salon n’a pas pour vocation d’apporter une solution mais un ensemble de solutions qui peuvent influencer la compétitivité des entreprises de nos visiteurs. Le Sitevi est l’occasion pour nos visiteurs de rencontrer des exposants pour investir dans de nouvelles méthodes et équipe équipements qui peuvent améliorer l’efficacité du travail ou la qualité des produits et par conséquent une meilleure rentabilité.

Le nouvel espace “ services et conseils ” est également une réponse…
Pour apporter des solutions en terme de commercialisation, nous avons développé pour cette édition un espace “ Services et Conseils ” où les vignerons pourront rencontrer des spécialistes du marketing, de la promotion des ventes ou encore de la mise en relation commerciale. Par ailleurs, des ateliers se tiendront au sein de cet espace : ils aborderont de manière pragmatique et pédagogique le marketing des vins dans différents pays, l’œnotourisme, l’exportation… Dans le contexte actuel, bien valoriser sa production engendre une marge plus importante et permet une meilleure santé financière ainsi qu’une stabilisation on de son circuit de distribution.

EN SAVOIR PLUS :

 Le Sitevi a mis en place un système d’inscription par badge électronique via son site www.sitevi.com. Après avoir rempli un formulaire, le visiteur reçoit sur sa boite mail son badge. Il ne lui reste plus qu’à l’imprimer et à le présenter à son arrivée au Sitevi.

 

A voir aussi pendant tout le salon:

- S’installer en agriculture: des métiers d’avenir en Languedoc-Roussillon: salle 6 hall 8 et 9,
- S’informer sur la mise en marché à travers les ateliers de l’espace “ Services et Conseils ” qui durent environ 30 minutes et se déroulent dans le hall 11.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
Vignoble côte du Rhône
Production mondiale de vin : la France tombe à la troisième place du podium
Les aléas climatiques, nombreux et intenses en 2021, ont pénalisé la production viticole européenne et particulièrement française…
Les nouveaux tracteurs Claas Nexos bénéficient d'un plancher plat.
Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch
Claas dévoile son nouveau tracteur spécialisé Nexos.
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Lors de l'utilisation d'un tracteur enjambeur, il est important de vérifier, en fonction de l'outil attelé, dans quelles conditions de pente (inférieure à 15, 35 ou 50 %) l'engin peut évoluer, afin de garantir que l'arceau de sécurité protégera l'opérateur en empêchant de partir en tonneau.
Tracteurs enjambeurs : l’homologation antirenversement ankylose les livraisons
Bon nombre de constructeurs de tracteurs enjambeurs ont réduit momentanément leur catalogue. La cause est multifactorielle.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole