Aller au contenu principal

Le retour du blocage de la valeur des stocks à rotation lente

Le régime optionnel blocage de la valeur des stocks à rotation lente n’est pas nouveau. Il a existé de 1984 à 2005. Mais il s’était éclipsé faute d’être cumulable avec le régime de la déduction pour investissement (DPI). La disparition de la DPI à partir du 1er janvier permet son retour. Attention au risque de surimposition.

Le dispositif de blocage de la valeur des stocks à rotation lente est réapparu suite à la loi de Finances pour 2019. Toutes les modalités d'application ne sont pas encore précisées. © C.De Nadaillac
Le dispositif de blocage de la valeur des stocks à rotation lente est réapparu suite à la loi de Finances pour 2019. Toutes les modalités d'application ne sont pas encore précisées.
© C.De Nadaillac

Quelle valorisation pour mes stocks ?

Les viticulteurs ont l’obligation, à chaque clôture d’exercice, de procéder à l’inventaire de leurs stocks, et à leur réévaluation. L’évaluation se fait d’après leur coût de revient effectif, ou selon une méthode forfaitaire, selon les cas et au choix de l’exploitant.

La révision annuelle implique de majorer le stock des charges d’entretien, de conservation et d’amélioration engagées au cours de l’exercice passé. Si l’exploitant a opté pour une méthode forfaitaire, l’évaluation est alors reprise à partir du nouveau cours du jour. Lorsque les stocks sont vendus, la différence constatée entre le prix de vente et le « dernier » coût de revient est comprise dans les produits imposables.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

3 conseils pour vinifier en rouge à partir de vignes gelées
Lors d’un webinaire le 22 juin dernier, l’ICV livrait ses conseils pour vinifier des raisins de qualité très hétérogène,…
L'utilisation du traitement à l'eau chaude est renforcée. © J. Grosman
La lutte contre la flavescence dorée redéfinie par un nouvel arrêté
Un arrêté publié au Journal Officiel le 27 avril 2021 définit les méthodes de surveillance et de protection de la vigne contre la…
Un semoir à engrais verts pour chenillette fait maison
Teddy Martin, viticulteur à Janvry dans la Marne, a confectionné un semoir à engrais verts pour sa chenillette, sur la base d’un…
L'entreprise Alatache rend possible le travail du sol sur des parcelles inaccessibles aux machines grâce au treuil. © X. Delbecque
Des solutions pour mécaniser les vignes en fortes pentes
La chambre d’agriculture de l’Ardèche a organisé en avril dernier une journée consacrée aux solutions pour les fortes pentes.…
7 chiffres à retenir sur la viticulture bio en 2020
L’Agence bio a dévoilé son rapport sur le marché du bio à la production et à la consommation en 2020. Le vin fait toujours partie…
Éric Moëc, ingénieur œnologue chez Badet Clément, réserve la bioprotection aux raisins vendangés à la main. Il s'agit des raisins issus d'un domaine que la Maison de négoce possède en propre.  © J. Gravé
La bioprotection, indissociable des itinéraires de vinification sans sulfites ?
Les levures non-Saccharomyces, ou bioprotection, sont presque systématiquement prescrites dans les itinéraires sans sulfites.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole