Aller au contenu principal

gironde
Le label Zéro résidu de pesticides accessible aux petites structures viticoles

La chambre d’agriculture de la Gironde a signé un partenariat avec le collectif Nouveaux champs. Elle peut ainsi accompagner les petits vignerons le souhaitant dans cette labellisation.

Les petites structures devraient  pouvoir entrer plus facilement dans la démarche Zéro résidu de pesticides grâce à l'accompagnement proposé par la chambre d'agriculture de la Gironde.
Les petites structures devraient pouvoir entrer plus facilement dans la démarche Zéro résidu de pesticides grâce à l'accompagnement proposé par la chambre d'agriculture de la Gironde.
© Collectif Nouveaux champs

Des opérateurs bordelais commencent à s’emparer du label Zéro résidu de pesticides (ZRP), créé par le collectif Nouveaux champs. Mais jusqu’à présent, il s’agissait essentiellement de gros faiseurs, à l’instar de la cave coopérative de Tutiac, qui a lancé en septembre dernier trois vins ZRP en partenariat avec Intermarché. Ou encore de la cave des vignerons de Puisseguin Saint-Émilion, qui prévoit de commercialiser plusieurs références ZRP sous une nouvelle marque ombrelle au second semestre 2022.

Mais du fait de l’investissement assez lourd nécessaire pour obtenir le label, aucun domaine girondin n’avait encore franchi le pas. C’est désormais chose révolue. La chambre d’agriculture de la Gironde vient de signer un partenariat avec le collectif Nouveaux champs, afin d’accompagner les petits opérateurs dans cette labellisation. Ce qui a permis à deux exploitations d’entrer dans la démarche.

Un suivi complet, de l’audit de départ aux analyses de vin

La chambre propose tout un programme, comprenant un diagnostic, un suivi de parcelles, des audits et des analyses des lots. Analyse de résidus de pesticides sur les lots existants et des risques de contamination croisée, élaboration du programme de traitements, traçabilité avec le logiciel Mes Parcelles, audit interne suivant le cahier des charges, ou encore analyse des lots suivis sont ainsi réalisés par la chambre, pour un prix annuel de 3 015 euros. À cela s’ajoute l’adhésion au collectif Nouveaux champs, pour 150 euros. À savoir : le conseil départemental de la Gironde apporte un soutien financier de 1 200 euros par entreprise entrant dans la démarche en 2022.

La chambre espère bien attirer davantage de domaines. « Nous avons organisé un webinaire sur le sujet début février, témoigne Edwige Reber, conseillère viticole à la chambre d’agriculture de la Gironde. Il y a eu une cinquantaine de participants, et beaucoup de questions. Mais le contexte actuel cause beaucoup d’inquiétudes, les gens ont du mal à se projeter. Beaucoup de vignerons attendent que le millésime 2022 soit passé pour se positionner. » Affaire à suivre.

voir plus loin

Dans son dossier de presse daté de mars 2022, le collectif Nouveaux champs revendique quinze vins labellisés et neuf adhérents dans la filière vitivinicole. Les références sont majoritairement commercialisées via la grande distribution.

Le collectif a cinq engagements principaux : pratiquer une agriculture responsable et faire de la réduction de l’utilisation des pesticides un des premiers combats, agir avec une transparence totale, défendre l’origine France, s’appuyer sur le socle HVE et les principes de l’agroécologie et s’engager pour des emballages plus respectueux de la planète.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Georges Paire a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la gauche afin de contrebalancer le poids de sa prétailleuse située sur un mât à l'avant droite.
[Astuce] « J’ai créé une masse déportée sur la gauche du tracteur pour faire un contrepoids à la prétailleuse avant droite »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais dans la Loire, a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la…
L'Agile d'Alpego propose un recentrage automatique, qui permet de travailler au plus près du rang.
[VIDEO] - Les fraises interceps pour mulcher et désherber les vignes
Travaillant au pied du rang, les fraises interceps font leur retour et suscitent la curiosité des viticulteurs.
Vigne touchée par la grêle dans le Médoc
Orages dans le Sud-Ouest : les vignes du Médoc meurtries par la grêle
Après la vague de chaleur, de violents orages ont touché le Sud-Ouest de la France, et en particulier la Gironde, de Bordeaux à…
Canicule 2022 : les bons réflexes à adopter pour les travaux dans les vignes
A la veille de l’arrivée officielle de l’été, le thermomètre s’affole et la vague de chaleur s’étend sur le territoire. Cette…
Avec l’enjambeur GSE, Grégoire renforce sa gamme pour vignes étroites
C’est en Champagne que Grégoire a annoncé la sortie du GSE, son nouveau tracteur enjambeur double rang destiné aux vignes…
La prise en charge des cotisations sociales se fera à hauteur d’un montant maximal de 3 800 euros par entreprise.
150 millions d’euros pour lutter contre la hausse des coûts
Le gouvernement a débloqué 150 millions d'euros pour aider à soutenir les exploitants les plus touchés par la hausse des coûts…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole