Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Oenologie
Le filtre tangentiel validé en Suisse

La filtration tangentielle retiendrait davantage de colloïdes que la filtration sur kieselguhr mais sans incidence sur la qualité gustative des vins.


La filtration tangentielle dépouille-t-elle davantage les vins qu´une filtration traditionnelle sur kieselguhr ? La Station fédérale de recherches agronomiques de Changins en Suisse a voulu vérifier cette idée préconçue. Et elle en a profité pour mesurer l´incidence sur la qualité des vins des deux types de membranes existantes : les traditionnelles membranes organiques en polysulfone et les nouvelles membranes en céramique, annoncées plus performantes mais plus chères. Six vins suisses, blancs, rosés et rouges, ont donc été filtrés simultanément soit sur des filtres tangentiels soit sur le filtre à alluvionnage, dans les conditions habituelles pratiquées par un grand négociant suisse (Schenk SA).

Premier résultat de ces comparaisons : « des filtrations aussi différentes donnent des vins aux propriétés gustatives très proches, rapporte Philippe Cuénat de la Station de Changins. La filtration tangentielle n´a pas dépouillé les vins testés, que ce soit avec une membrane en céramique ou une membrane organique. » Si aucun filtre n´influe plus que l´autre sur la qualité gustative des vins, ils ne retiennent cependant pas tous les mêmes quantités de colloïdes. Dans les essais suisses, les kieselguhr se sont montrés moins « dépouilleurs » que les membranes. Celles-ci auraient retenu 2 à 23 % de colloïdes supplémentaires, avec des variations suivant les membranes, les organiques se révélant moins performantes que les céramiques.

A l´inverse, la filtration sur kieselguhr a donné des vins plus troubles (d´une turbidité deux à sept fois plus élevée) et renfermant nettement plus de germes que la filtration tangentielle, sans différences notables entre membrane organique ou minérale. Par contre, en matière de débit, les tangentiels restent toujours à la traîne par rapport à un filtre kieselguhr, même si les membranes en céramique apportent un plus sur ce point. « Leur débit est largement supérieur à celui des membranes organiques, aussi bien sur vins blancs que vins rouges », juge Philippe Cuénat. Après sept heures de filtration, il était encore de 70 l/h.m2 contre 42 l/h.m2 pour les polysulfones. Globalement donc, les expérimentateurs jugent les membranes en céramique plus performantes que celles en polysulfone. Seul bémol à l´étude, elle n´a concerné que des vins assez légers et mériterait une confirmation sur des vins plus structurés.

L´intégralité des conditions d´expérimentation et des résultats est repris dans la Revue suisse de viticulture, arboriculture et horticulture.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La boarmie et une chenille arpenteuse qui se confond avec le bois ou les vrilles. © IFV Alsace
La boarmie, mange-bourgeon de la vigne
La boarmie est un mange-bourgeons qui peut attaquer la vigne du stade gonflement des bourgeons jusqu’au stade une feuille étalée…
L'entreprise CME a dévoilé au Sitevi sa gamme d'étiquettes vertes. La plupart sont biodégradables et compostables. © J. Gravé
Matières sèches dans le vin: l'écoconception à tous les étages
Il suffit d’un tour dans les allées du Sitevi pour en faire le constat : l’écoconception a le vent en poupe. Tour d’horizon des…
Laurent Rousseau, des Vignobles Rousseau en Gironde a choisit d'être audité via l'option A. Le contrôle de la mise en place des mesures agroécologiques comme l'enherbement est donc un passage obligatoire.
Comprendre la démarche HVE
La Haute valeur environnementale et son acronyme HVE, de toute la filière, mais de quoi s’agit-il vraiment ? Éléments de réponse.
Les drones en viticultures sont principalement utilisés pour réaliser des cartographies montrant l'indice de végétation NDVI des parcelles. © BIVB
Zoom sur les capteurs de végétation
La viticulture de précision est rendue possible par le développement des capteurs. Voici un point sur leur mode de fonctionnement…
Première édition en vue pour le salon VinEquip
La première édition de VinEquip aura lieu à Mâcon, du 24 au 26 mars 2020. L’événement compte combler enfin l’attente d’un salon…
La certification HVE étape par étape
Que votre décision soit prise ou que vous hésitiez encore, voici dans l’ordre tout ce qu’il faudra faire pour obtenir le précieux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole