Aller au contenu principal

Innovation
Le contrôle microbiologique en temps réel

Le laboratoire Excell vient de développer une nouvelle technique d’analyses microbiologiques, Excell Gen, qui détecte et quantifie cinq microorganismes d’altération du vin en une seule analyse.

« Le résultat de l'analyse est délivré en un jour maximum. C'est quasi du temps réel si on compare cette analyse à celle sur boîte de pétri qui prend entre 5 et 8 jours pour donner des résultats », indique Pascal Chatonnet, directeur du laboratoire Excell. Deux levures (brettanomyces et zygosaccharomyces) et trois bactéries (acetobacter, gluconobacter, et pediococcus) sont passées au crible par Excell Gen. Les contaminations naissantes peuvent ainsi être repérées très rapidement. Ce quasi-temps réel facilitent le travail des opérateurs qui peuvent adapter leurs stratégies en cours de fermentation, d'élevage, de filtration ou à la mise en bouteille. Lors de cette dernière étape, il est ainsi possible de repérer l'apparition d'une altération ou de contrôler un lot avant son expédition.

Toute la microflore en 1 jour

La technique est basée sur une amplification spécifique du génome. La fiabilité des résultats est bonne, selon Pascal Chatonnet. « A titre d'exemple, la sensibilité de l'analyse aux brettanomyces est de l'ordre de cent cellules par millilitre, contre mille habituellement ». Excell Gen devrait rapidement évoluer. « D'ici le mois de juillet, l'analyse devrait permettre de détecter la microflore totale présente dans le vin », poursuit Pascal Chatonnet. Un développement qui offre une arme supplémentaire pour prévenir, par exemple, les problèmes de re-fermentation en bouteille des vins riches en sucre. Le coût de l'analyse est de 180 euros, soit légèrement plus cher que le cumul de cinq analyses sur boîte de pétri.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole