Aller au contenu principal

La Tulipe Rouge veut innover dans l'univers des guides de vins

Alors que sortent les éditions 2021 des guides de vins, un nouveau venu baptisé La Tulipe Rouge se met sur les rangs et annonce la sortie pour le printemps 2021 d'une collection de guides régionaux disponibles à la fois en version digitale et imprimée. Petit tour de ce nouveau concept avec son fondateur.

Nouvel acteur dans l'univers des guides de vins, La Tulipe Rouge se diffusera via le double canal de l'imprimé et du digital
© La Tulipe Rouge

Qu’est-ce qui peut bien pousser à se lancer sur le marché étroit et coûteux en réalisation des guides de vins ? « Nous nous sommes demandés s’il y avait une nouvelle forme possible à imaginer pour répondre aux aspirations des consommateurs, des producteurs et des professionnels confondus », lance Olivier Borneuf, le fondateur de La Tulipe Rouge.

Donner de la visibilité à l’offre à moins de 20 euros

Ce nouveau guide a choisi de cibler exclusivement les vins à moins de 20 euros (prix consommateur). « Ce sont les vins les moins couverts par la presse aujourd’hui alors qu’ils correspondent à la majorité des achats », explique Olivier Borneuf. Il n’y a pas de contrainte de millésime. « Le producteur propose ce qui est réellement à la vente ».

Autre principe, proposer un guide bilingue français et anglais, pour que la sélection puisse toucher des professionnels et des consommateurs étrangers, l'écrasante majorité d'entre eux ne parlant pas français.

Une déclinaison papier et digitale

« Nous voulons garantir une distribution de l’information », explique le fondateur. La Tulipe Rouge articule donc une version digitale et une version imprimée avec des buts différents.

La version digitale permet d'accélérer la diffusion de l'information. Elle sera accessible gratuitement via le site. Un fichier de 40 000 contacts professionnels français et étrangers sera informé des parutions par newsletter.  Un moteur de recherche facilitera l’accès à l’information. Olivier Borneuf ne craint pas l'encombrement de l'univers digital entre blogs, réseaux sociaux ou encore applis type Vivino. Pour lui, ceux qui s'intéressent aux vins veulent aller plus loin.

Il croit aussi au support papier. « Nous avons conçu la version papier pour que ça soit agréable à lire et facile à glisser dans un sac ». Elle se présentera sous la forme d’un support en format 160 cm x 240 cm, payant et vendu en librairie. A la sélection s’ajoutera du contenu, « des interviews de personnages locaux, beaucoup d’illustrations ». L’oenotourisme est envisagé comme l’un des canaux de diffusion.

Une collection de 12 éditions régionales

En fait ce n’est pas un guide mais 12 qui sont prévus. Sont programmées les régions Alsace, Beaujolais, Bordeaux, Bourgogne, Corse, Jura-Savoie, Languedoc, Provence, Roussillon, Sud-Ouest, Val de Loire et Vallée du Rhône. Car Olivier Borneuf s'appuie sur une logistique de dégustations régionales des vins AOP et IGP avec la collaboration des organisations professionnelles correspondantes. Un dispositif qui a dû nécessiter quelques talents diplomatiques... C’est donc en région que s’expédient les échantillons. Les vins de France seront eux dégustés sur Paris. Pour les opérateurs qui veulent présenter des vins aux dégustations, le tarif par échantillon présenté est de 60 € HT. Le nombre d'échantillon n'est pas limité. L'inscription se fait sur  www.tulipe-rouge.com, avec une date limite fixée au 31 décembre 2020.

Des dégustations programmées de février à mai 2021

L’équipe comprend 5 dégustateurs professionnels. Les dégustations se dérouleront entre février et mai 2021. "Les vins seront dégustés à l'aveugle", précise le fondateur de La Tulipe Rouge. Les vins seront notés « de 1 à 4 tulipes » et commentés. Pour les vins non sélectionnés, « un commentaire est envoyé au producteur ». La première sortie est prévue au printemps 2021.   

A lire aussi : Le salon Wine Paris & Vinexpo Paris décale son édition à juin 2021

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Au-delà de 10 % d'amadou dans le cep, la vigne exprime des symptômes d'esca. Les ceps atteints changent de microbiote, et le champignon Fomitiporia mediterranea devient majoritaire. © X. Delbecque
Un nouvel espoir contre l’esca
Des chercheurs bordelais ont récemment découvert que l’apparition des symptômes d’esca était associée à un changement du…
Les députés ont validé le crédit d’impôt Haute valeur environnementale
Les amendements prévoyant un crédit de 2 500 euros d’impôts pour les exploitations certifiées Haute valeur environnementale (HVE…
[Vidéo] Grégoire présente la GL 6.4, une machine à vendanger compacte

Grégoire continue de renouveler ses machines à vendanger et vient de présenter le GL 6.4, qui remplace la G7.200. Cette…

Les méthodes agroécologiques seront au cœur de la mise en place des itinéraires de culture de la vigne sans produits de synthèse, ni cuivre, ni soufre. © C. Dupraz/Inra Montpellier
Vitae, un pas vers une viticulture nouvelle
Mettre au point un itinéraire technique de rupture pour se passer de produits phytosanitaires dans la culture de la vigne. C’est…
Des essais de désherbage électrique prometteurs
Un prototype de l’outil de désherbage électrique intercep XPower a été testé cette année à Gaillac par l’IFV, sur toute la saison…
Les semoirs à dents disposent souvent de socs en T inversé. © Simtech Aitchison
Les bons outils pour implanter ses couverts
Le marché regorge de solutions de semis de couverts végétaux à sélectionner en fonction de l’état de l’enherbement en place, des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole