Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

A la page
La table de Montaigne

Entre tempérance et volupté

« La sagesse a ses excès et n'a pas besoin de modération que la folie » écrit Montaigne. Ce dernier aimait s'asseoir à une bonne table et faisait preuve d'un bel appétit, nous conte Christian Coulon, professeur à l'Institut d'études politiques de Bordeaux. Concernant le vin, Montaigne est partagé entre une peur de l'ivresse et une rigidité démesurée à l'égard de l'alcool. Ainsi, il ne comprend pas que l'on puisse boire au-delà de la soif mais il désire toutefois connaître les plaisirs de la volupté. Et c'est à travers les penseurs de l'Antiquité qu'il va se donner une certaine liberté vis-à-vis de ce vice qui, à ses yeux, est finalement « moins dommageable » que d'autres. C'est que Platon « veut plus de mal à l'excès de dormir qu'à l'excès de boire ». Ce dernier précise d'ailleurs l'âge où les plaisirs de l'ivresse sont permis. Avant dix-huit ans, les enfants ne doivent pas boire de vin ; avant quarante ans, le philosophe défend de s'enivrer. Mais après ce bel âge, Platon ordonne de se laisser bercer par les plaisirs de l'alcool car le vin « redonne aux hommes la gaieté et la jeunesse aux vieillards ». Il est à ce propos intéressant de remarquer que ce cycle de consommation du vin est à l'exact opposé de celui qui se pratique dans notre société moderne. Mais revenons à Montaigne qui, prenant de l'âge, et fort des conseils avisés de Platon, se laisse tenter. « Je me défens de la tempérance comme j'ai fait autrefois de la volupté. Elle me tire trop en arrière, et jusqu'à la stupidité ». Des pensées que certains seraient certainement bien inspirés d'écouter.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La boarmie et une chenille arpenteuse qui se confond avec le bois ou les vrilles. © IFV Alsace
La boarmie, mange-bourgeon de la vigne
La boarmie est un mange-bourgeons qui peut attaquer la vigne du stade gonflement des bourgeons jusqu’au stade une feuille étalée…
carte INAO appellation Bourgogne
Les vignerons bourguignons prêts à faire le siège de l’Inao
Les projets de délimitation de l’AOC bourgogne par l’Inao hérissent le vignoble bourguignon. Un rassemblement est lancé pour le 6…
Rayon vin du Leclerc Ville-la-Grand © E. Brugvin
En grande distribution, le rayon vins se réinvente
Dans un contexte de baisse de la consommation de vin, de changement des habitudes d’achat, et depuis la loi Egalim, de la…
Les drones en viticultures sont principalement utilisés pour réaliser des cartographies montrant l'indice de végétation NDVI des parcelles. © BIVB
Zoom sur les capteurs de végétation
La viticulture de précision est rendue possible par le développement des capteurs. Voici un point sur leur mode de fonctionnement…
Première réunion de famille réussie pour les vignobles volcaniques
Jeudi 30 janvier 2020 avait lieu la première édition de Vinora, le salon international des vins volcaniques. Une trentaine de…
Wine Paris et Vinexpo Paris estiment avoir tenu leur « Paris »
Avec 29 280 visiteurs sur trois jours, dont 1/3 d’internationaux, Wine Paris et Vinexpo Paris estiment atteindre leur objectif,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole