Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Réglementation
La simplicité pour les vins sans IG

Les professionnels, aidés par les services de France Agri Mer, sont parvenus à s’entendre sur les règles d’encadrement des vins sans indication géographique.

Les opérateurs devront simplement s’identifier auprès de France Agri Mer pour être habilités à produire du vin sans indication géographique avec la mention de cépage ou de millésime.
Les opérateurs devront simplement s’identifier auprès de France Agri Mer pour être habilités à produire du vin sans indication géographique avec la mention de cépage ou de millésime.
© P. Cronenberger

Clairement les professionnels n'ont pas voulu s'alourdir de contraintes réglementaires pour encadrer les vins sans indication géographique (IG), cette nouvelle catégorie créée par l'OCM qui remplace les vins de table en donnant la possibilité d'indiquer sur l'étiquette le cépage et/ou le millésime. Les professionnels sont restés fidèles à l'esprit qui gouverne cette catégorie en choisissant la souplesse et la simplicité. « La philosophie qui a présidé à la réflexion des professionnels est que cette catégorie de vin indiquant le cépage ou le millésime doit avoir moins de contraintes que les vins sans indications géographiques. Et ces contraintes doivent se limiter à la garantie d'une véritable transparence auprès des consommateurs. La volonté a été également de minimiser les coûts de production » indique Eric Rosaz, délégué de la filière vin au sein de France Agri Mer.

Résultat : un cahier des charges va s'appliquer sur les vins sans indication géographique portant la mention du cépage et ou du millésime. Ce cahier des charges a vocation de certifier les opérateurs. Concrètement, les entreprises vont pouvoir s'identifier et demander une habilitation à produire cette catégorie de vin auprès de France Agri Mer, notamment via Internet. Et ce sera tout. Dès cette démarche réalisée, elles pourront commercialiser des vins sans indications géographiques avec la mention du cépage et du millésime.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Le thym, un bon couvre-sol pour le rang de vigne en terrain séchant
Les premiers essais menés dans le cadre du programme Casdar PlacoHB au lycée de Montreuil-Bellay dans le Maine-et-Loire montrent…
Vignette
Jean-Baptiste Ancelot : "la remise au goût du jour des cépages oubliés est une vraie tendance"
Jean-Baptiste Ancelot est l’auteur de Wine Explorers, un livre où il raconte le tour du monde des pays viticoles…
Vignette
Jérôme Despey réclame un audit de la gestion des aides vitivinicoles
Lors d’une conférence de presse organisée au siège de la FNSEA le 10 octobre, Jérôme Despey a pris sa casquette de président de…
Vignette
Pourquoi les Wine Funders ont-ils envie d’investir ?
Jeudi 19 septembre, la plateforme de financement participatif Wine Funding a donné rendez-vous à de potentiels investisseurs afin…
Vignette
Extension en vue pour le logo CAB
Lancé en 2018 par Sudvinbio pour soutenir les vins d’Occitanie en conversion à l’agriculture biologique, le logo CAB s’étend…
Vignette
Vieilles vignes et grands vins, une affaire de génétique
Les caractéristiques agronomiques des vieilles vignes et la qualité organoleptique de leurs raisins découlent d’une modification…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole