Aller au contenu principal

« La réponse européenne en urgence face au Covid a été une flexibilisation »

Plan de relance européen post Covid-19, impact de la taxe Trump, nouvelle PAC, Green deal… les sujets européens ne manquent pas. Nous avons fait le point avec Irène Tolleret, député européenne LREM (1) et vigneronne au Pic-Saint-Loup, dans l’Hérault.

Vigneronne au Pic-Saint-Loup, l'eurodéputée Irène Tolleret est particulièrement mobilisée sur les questions vitivinicoles. Au Parlement européen, elle est membre du groupe Renew Europe, suppléante de la commission agricole (comagri) et présidente de l'intergroupe vins, spiritueux et produits de qualité. © DR
Vigneronne au Pic-Saint-Loup, l'eurodéputée Irène Tolleret est particulièrement mobilisée sur les questions vitivinicoles. Au Parlement européen, elle est membre du groupe Renew Europe, suppléante de la commission agricole (comagri) et présidente de l'intergroupe vins, spiritueux et produits de qualité.
© DR

Lors d’une visioconférence avec l’Association des journalistes agricoles en avril dernier, vous estimiez que le marché du vin était totalement européen et que les mesures d’urgence face à la crise du Covid-19 devaient être européennes. Quel est votre regard sur les réponses apportées à ce jour ?

Irène Tolleret - Les mécanismes européens ont été mis en place rapidement. L’acte délégué pour la distillation de crise a été opérationnel début mai. Un troisième acte délégué est sorti début juillet. Il y a eu une volonté de la Commission européenne d’écouter les filières et d’avancer le plus vite possible. En revanche, et ce n’est pas spécifique à la viticulture, pour 2020, la commission n’a pas mis d’argent supplémentaire, ou très peu, en disant aux Etats membres de se débrouiller avec leurs dotations de subventions européennes ou de financer en créant du déficit. Et ça n’est pas satisfaisant.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Fendt 211 V Vario - Un tracteur vigneron personnalisable à souhait
[ESSAI] - Fendt 211 V Vario - "Un tracteur vigneron personnalisable à souhait"
Vigneron à la Sauve en Gironde, Jérôme Zaros a pris en main la nouvelle génération de tracteurs vignerons Fendt 211 V Vario.…
Vendanges 2021, un volume plus faible qu'espéré
Si les estimations publiées par Agreste début août prévoyaient une vendange nationale autour de 36,7 millions d'hectolitres, sur…
Nicolas Moulin (à gauche) et Serge Marais (à droite) sont satisfaits de leur essai avec les biostimulants.
Un duo de biostimulants pour 40 % d’économie phyto
Depuis deux ans, un négoce agricole charentais teste sur vigne deux produits naturels homologués comme engrais. Ils ont permis…
[ VIDEO] Ceol, le robot viticole sur chenilles qui travaille dans les terrains en pente
La société AgreenCulture était présente au salon Vini Viti Vici le 6 juillet dernier dans le Tarn, pour présenter son prototype…
Le tri embarqué sera certainement utile pour ce millésime 2021, qui s'annonce d'ores et déjà délicat.
Anticiper des vendanges 2021 qui s'annoncent délicates
Que ce soit à cause du gel ou des conditions météo difficiles de la saison, le millésime 2021 ne s’annonce pas sous les meilleurs…
L'état de catastrophe naturelle sera decrété après les inondations dans le Gard
De violents orages accompagnés de 200 à 300 mm de pluie, et localement de grêle, se sont abattus mardi 14 septembre dans le Gard…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole