Aller au contenu principal

La filière vin prépare son accès au label bas-carbone

Mesurer son empreinte carbone est une chose. La réduire et vendre des crédits générés par sa diminution en est une autre. C’est l’enjeu du label bas-carbone mis en place par le gouvernement en 2018. La viticulture espère pouvoir y accéder en 2022.

L'enherbement est un des leviers pour favoriser le stockage du carbone en viticulture.  © C. Gerbod
L'enherbement est un des leviers pour favoriser le stockage du carbone en viticulture.
© C. Gerbod

La France a pris des engagements sur la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre (GES) en signant l’Accord de Paris en décembre 2015. D’ici 2030, elle doit réduire ses émissions de 40 % par rapport à 1990. Un rapport du cabinet de conseil privé Boston Consulting Group paru le 10 février considérait qu’environ 50 % de l’objectif de réduction de gaz à effet de serre pour 2030 par rapport à 2018 (330 Mtéq. CO2) avait déjà été atteint. Il reste donc encore l’équivalent de 50 % de réduction à atteindre en seulement dix ans. Autant dire qu’un sacré coup d’accélérateur est nécessaire. Le label bas-carbone fait partie des dispositifs en place. Lancé en novembre 2018 par le ministère de la Transition écologique et solidaire, il a été élaboré avec l’Institut de l’économie pour le climat (I4CE). Il vise à stimuler les efforts volontaires de diminution carbone en permettant de les financer par compensation à l’échelle nationale.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole