Aller au contenu principal
Font Size

PROSPECTIVE
La consommation mondiale de vin devrait augmenter de 3 % d’ici 2014

La neuvième étude prospective sur le marché mondial du vin, réalisée par le cabinet IWSR pour Vinexpo table sur une hausse “modérée ” de la consommation mondiale de vin de 3,18 % d’ici 2014.

LA CRISE A ENTRAÎNÉ UNE RÉVISION À LA BAISSE des prévisions de consommation de vin au niveau mondial. Au lieu des 6 % attendus, l’étude IWSR parie plutôt sur une hausse modérée de 3 %.
LA CRISE A ENTRAÎNÉ UNE RÉVISION À LA BAISSE des prévisions de consommation de vin au niveau mondial. Au lieu des 6 % attendus, l’étude IWSR parie plutôt sur une hausse modérée de 3 %.
© P. Cronenberger

La hausse de la consommation à l’horizon 2014 devrait donc être de 3,18%, selon les prévisions du cabinet IWSR, une hausse “ modérée ” et en recul par rapport aux précédentes prévisions datant de 2009, réalisées avant la crise mondiale et qui tablaient alors sur une croissance d’environ 6% sur la période 2008-2012. La consommation de vins tranquilles sera portée principalement par trois pays : les États-Unis, la Chine et la Russie. L’étude parie également sur le fait que les Etats-Unis seront en 2012, le premier consommateur de vin de la planète, devant l’Italie et la France. Entre 2010 et 2014, la consommationdevrait ainsi augmenter de 9,35 % Outre-Manche. Et dans le même temps, elle diminuera de 0,8 % en Italie et de près de 4 % en France. En dépit de deux faibles récoltes en France et en Italie, ces deux pays continueront de fournir la moitié de la production mondiale. La Chine, qui avait fait son entrée en 2007, au top ten des principaux pays producteurs sera celui qui connaîtra la plus forte progression de sa production soit + 77 %. Le segment des vins rosés devrait enregistrer la plus forte progression de consommation: + 7,76%. Les vins effervescents vont voir leur consommation grimper plus rapidement que celle des vins tranquilles : + 5,61 contre 2,98 %. Enfin, chose importante à noter : les ventes de vins commercialisés à plus de 10 euros la bouteille devraient se développer et représenter en 2014, 8,4 % du marché contre 7,53 % aujourd’hui.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole