Aller au contenu principal

Sitevi 2021
[VIDEO] Exxact Robotics lance son robot viticole enjambeur Traxx

Le tracteur autonome compact Traxx d'Exxact Robotics vise le marché des vignes étroites.

Il y a deux ans, Exel Industries (marques Berthoud, CMC, Hardi, Nicolas, Tecnoma, entre autres) créait la filiale Exxact Robotics. Employant une trentaine de doctorants, ingénieurs et techniciens, cette entité, basée à Epernay, a pour vocation de "développer les innovations pour l’agriculture de précision, dont la perception, l’intelligence artificielle et les systèmes robotiques". Exxact Robotics a donc profité du Sitevi 2021 pour lancer son premier robot enjambeur, baptisé Traxx.

Traxx a été conçu pour les vignes étroites.
Traxx a été conçu pour les vignes étroites.
© Thibaut Guillet

 

Affichant un poids de 1,3 tonne sur la bascule, le robot enjambeur Traxx dispose d’un moteur thermique essence Briggs & Stratton développant 37 chevaux, alimenté par un réservoir de 60 litres, une autonomie suffisante pour assurer 10 heures en travail du sol interceps, selon Exxact Robotics. "Nous avons fait le choix du thermique pour proposer un bon compromis poids/autonomie, explique Colin Chaballier, directeur général d’Exxact Robotics. Nous avons le savoir-faire en électrique au sein du groupe, notamment avec l’enjambeur Voltis de Tecnoma. Mais si nous voulions la même autonomie avec des batteries, cela alourdirait l’appareil qui atteindrait 2,5 tonnes, avec les technologies actuelles. Nous perdrions l’un de ses atouts qui est son poids léger, adéquat pour intervenir dans les conditions à peine ressuyées et les dénivelés. À cela, s’ajoutent les temps de recharge importants en électrique, ainsi que le positionnement prix." Il peut également se transporter facilement d’une parcelle à une autre, sur une remorque ou sur une camionnette, le tout sans permis poids lourd.

A l'aise dans les vignes étroites

D'un poids de 1,3 t, le robot Traxx est compact pour manœuvrer facilement dans des bouts de rangs.
D'un poids de 1,3 t, le robot Traxx est compact pour manœuvrer facilement dans des bouts de rangs.
© Thibaut Guillet

 

Ce bloc moteur anime les quatre roues motrices et directrices dans les pentes les plus élevées (jusqu’à 40 %), via une transmission hydrostatique. Son gabarit de 3,10 m de long, 1,46 m de large et 1,75 m de haut lui permet d’être très à l’aise dans les vignes étroites.

Conçu en collaboration avec le spécialiste canadien de l’automatisation des véhicules JCA Technologies, Traxx est équipé de multiples équipements de sécurité : GPS RTK, lidar, bumpers, boutons d’arrêt d’urgence, etc.

Cette saison, le robot Traxx a parcouru différents vignobles pour des opérations de travail du sol.
Cette saison, le robot Traxx a parcouru différents vignobles pour des opérations de travail du sol.
© Thibaut Guillet

 

Le robot Traxx est pour le moment est décliné en deux versions, l’une pour le travail du sol mécanique, l’autre pour la pulvérisation. La première est armée d’outils interceps (lames, disques butteurs, disques émotteurs, etc.) du constructeur allemand Braun, qui sont animés grâce à deux pompes hydrauliques de 51 l/min (pompe principale) et 18 l/min (pompe auxiliaire). Cette version a travaillé dans plusieurs domaines : au château Montrose, à Saint-Estèphe, dans le Bordelais, au Vitilab en Bourgogne, ainsi que dans une troisième exploitation dans le Brouilly.

200 heures de travail du sol au château Montrose

Au sein du château Montrose, le robot a réalisé plus de 200 heures de travail du sol et a été confronté à deux enjambeurs thermique et électrique. Le domaine bordelais a ainsi constaté une réduction de 30 % du nombre de rameaux cassés et une meilleure adaptation aux sols glissants et techniquement compliqués. Pour la saison 2022, le château Montrose devrait tester la seconde version du robot Traxx.

Un seconde version du robot Traxx, dédié à la pulvérisation va être testée en 2022.
Un seconde version du robot Traxx, dédié à la pulvérisation va être testée en 2022.
© L. Vimond

 

Celle-ci, au châssis légèrement différent, sera pourvue d’un équipement de pulvérisation confinée, décliné à partir des panneaux récupérateurs Panel’Jet de Tecnoma. Le dispositif a été optimisé pour s’intégrer à l’intérieur du robot Traxx. Il permet une récupération des produits phytosanitaires allant de 80 % en tout début de végétation à 10-15 % lorsque le feuillage est pleinement développé. Il sera mis à l’essai pour la saison 2022.

Annoncé comme complémentaire aux tracteurs enjambeurs classiques, ce robot se déplaçant au maximum à 6 km/h est désormais commercialisé, en pré-série pour la saison 2022, à un tarif de 126 000 euros.

Découvrez les autres nouveautés repérées lors du Sitevi 2021 par notre rédaction ici :

New Holland – La nouvelle génération de tracteurs spécialisés atteint 120 ch

Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch

Le Smart synthesis hybrid de Caffini débarque

Le TK methane power de New Holland est dévoilé

Exxact Robotics lance son robot viticole enjambeur Traxx

Un tracteur vigneron hybride chez Antonio Carraro

Le robot enjambeur Bakus traite les vignes

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

New Holland retrouve la première place du podium concernant les parts de marché des immatriculations de tracteurs spécialisés.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2021 - New Holland renoue avec la première place.
Les ventes de tracteurs vignes et vergers évoluent à la hausse et atteignent un volume élevé. New Holland récupère sa place de…
Bobard conforte sa place de leader, devant Tecnoma et Dérot.
Immatriculations des tracteurs enjambeurs 2021 - Bobard assoit sa position de leader
Après une année creuse, le marché des tracteurs enjambeurs repart à la hausse. Dans ce contexte, Bobard conforte sa suprématie.  
La baisse des capacités de production, les problèmes de transports dus au Covid et la forte pression adventice de 2021 créent des tensions sur la disponibilité du glyphosate.
Fortes tensions et hausses de prix sur le glyphosate
La production mondiale de glyphosate est en baisse et les approvisionnements de cet herbicide sont sous tension, avec des prix…
[VIDEO] Démonstration de semis sur le cavaillon de la vigne par hydroseeding
Lors d'une démonstration en octobre dernier sur son site de Tulette dans la Dôme, le groupe Perret a présenté aux viticulteurs la…
Rétrospective : les cinq vidéos qui vous ont le plus intéressés en 2021
Quelles vidéos ne fallait-il pas manquer en 2021 sur Réussir Vigne ? Top cinq de nos films les plus visionnés.
Depuis 2021, Grégoire a entrepris une réorganisation complète de son outil de production en vue d'augmenter de 50 % ses capacités.
Grégoire abat les murs pour augmenter sa production de 50 %
Derrière les murs extérieurs du site de Châteaubernard, Grégoire réorganise en profondeur son outil de production, pour le rendre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole