Aller au contenu principal

Extension en vue pour le logo CAB

Lancé en 2018 par Sudvinbio pour soutenir les vins d’Occitanie en conversion à l’agriculture biologique, le logo CAB s’étend cette année aux vignobles du sud-est. D’autres régions viticoles pourraient suivre en fonction des résultats.

le logo CAB pour les vin en conversion
Pour le millésime 2019, le logo CAB ne sera plus exclusif aux vins en conversion bio d'Occitanie mais s'ouvrira aussi à ceux des vignobles de PACA et Vallée du Rhône.
© C.Gerbod

Le logo CAB  a fait ses débuts cette année dans les rayons avec le millésime 2018. Il est exclusif aux vins issus de vignes en conversion bio d’Occitanie et aux adhérents de Sudvinbio. Il a été attribué pour 60 000 hectolitres et 28 producteurs ou négociants. Son but est de répondre au manque de volume de vins certifiés bio et de soutenir financièrement la conversion en valorisant davantage les vins qui ne peuvent encore bénéficier de la valorisation liée au label bio.

Une marque privée mais en lien avec la législation européenne

Les utilisateurs du logo s’engagent à valoriser les produits à un prix « sensiblement similaire à celui de l’achat de produits biologiques de même type », précise la présentation de la licence. Le contrôle de la conformité des opérateurs demandant le logo est réalisé par l’organisme certificateur lors de l’audit annuel. Une analyse des résidus de pesticides est obligatoire pour chaque lot mis en marché sous le logo CAB.

Si ce logo est privé, il s’appuie sur la réglementation européenne qui prévoit la possibilité de mettre en avant la démarche de conversion dès la deuxième année avec la formule « produit en conversion vers l’agriculture biologique »

De l’Occitanie aux vignobles de PACA et Vallée du Rhône

Il est encore trop tôt pour faire un bilan de la première année mais « ça va aider à décongestionner le marché », estime Thierry Julien, le président de France Vin Bio. Pour le millésime 2019, le logo va également être accessible aux vins bio produits en région PACA et dans la Vallée du Rhône. Une extension rendue possible par la naissance en février 2019 de Sud Est Vin Bio, l’association interprofessionnelle de la filière des vins bio de Provence et Vallée du Rhône. Le futur tarif de la licence CAB pour ces nouveaux acteurs est en cours de négociation.

« On va voir la réponse du marché », annonce Thierry Julien de France Vin Bio. Selon la réactivité, le logo pourrait être ouvert à d’autres bassins viticoles.

En attendant, c’est un logo de plus à expliquer aux consommateurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Glyphosate : seuls les usages sur le cavaillon et dans les parcelles non-mécanisables seront maintenus en vigne
Après trois ans de suspense, les conditions de restriction du glyphosate sont enfin précisées. Il restera autorisé dans les…
L'élévateur de vendange a remplacé six porteurs.  © Alabeurthe
[VIDEO] Un tapis élévateur pour mécaniser la vendange manuelle
Depuis 2019, Michel Laroche est équipé d’un tapis élévateur sur tracteur enjambeur pour remplacer les porteurs.
Phytos : les modalités de séparation entre la vente et le conseil enfin précisées
Issu de la loi Egalim du 30 octobre 2018, le principe de séparation de la vente et du conseil à l’utilisation des produits…
Les teintures-mères utilisées pour l'isothérapie ont été réalisées à partir d'organes de vignes atteints par le mildiou. © CAB
Homéopathie en vigne, des effets ponctuels
L’homéopathie et l’isothérapie ont été testées dans le Val de Loire. Il en ressort des premières conclusions assez intéressantes…
Dans la mesure du possible, les stations météos doivent être placées à des distances d'au moins deux fois la hauteur de l'obstacle le plus proche. © Sencrop
Comment s’équiper  en stations météorologiques? 
Gel, irrigation, maladies… Les stations météorologiques connectées et les outils d’aide à la décision qui les accompagnent…
Lorsqu'il alimente des camions transportant du vin ou des alcools viniques, l'ED95 contribue à limiter l'empreinte carbone de la filière. © Raisinor France
Un biocarburant à 95 % issu du marc de raisin
La filière vitivinicole contribue depuis longtemps à produire des biocarburants via la distillation des marcs de raisin et des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole