Aller au contenu principal

Comment expliquer la présence de pesticides dans certains vins bio ?

La présence anormale d’acide phosphonique et de phtalimide a été detectée dans certains vins bios. Les hypothèses formulées pour expliquer cela ne se limitent pas aux seules contaminations croisées.

Certains vignerons bio ont eu la mauvaise surprise d'apprendre que des pesticides avaient été tracés dans leurs vins. Des contaminations qui se feraient complètement à leur insu.
© J.-C. Gutner

Les récentes conclusions du plan de surveillance national des résidus de pesticides ont révélé la présence dans certains vins bio d’acide phosphonique et de phtalimide, deux fongicides utilisés en conventionnel contre le mildiou. Une situation embarassante pour la filière bio. « Pour l’heure, seule la filière vin semble être concernée", indique Magali Grinbaum, responsable des analyses de résidus à l’IFV. "Ce n’est pas particulièrement surprenant car ces métabolites se forment en milieu aqueux, pendant la fermentation alcoolique", poursuit-elle. Ces composés ont été retrouvés en très petite quantité, toutefois, ils devraient être totalement absents dans les vins bio. « Nous pensons que plusieurs sources de contamination sont à l’origine de cela », avance la scientifique. Différentes pistes incriminent des produits autorisés en bio, tandis que d’autres s’orientent vers le matériel de chai et la technique d’analyse des échantillons en laboratoire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole