Aller au contenu principal

En Espagne, les ventes de vin touchées de plein fouet par le Coronavirus

Selon une étude publiée par la Fédération espagnole du vin (FEV) et relayée par l’AFP, l’Espagne a vu ses ventes de vin chuter en moyenne de près de 40 % au premier semestre 2020 par rapport à 2019, du fait de l’épidémie de Covid-19. 

Deuxième pays exportateur mondial de vin en volume, l'Espagne a été particulièrement touchée par le coup d'arrêt du tourisme engendré par la pandémie de Covid-19.
© ArtEvent ET

L’épidémie de Covid-19 affecte durement la viticulture espagnole. Une étude publiée par la Fédération espagnole du vin (FEV) et relayée par l’AFP, évalue à 38,7% en moyenne le recul des ventes de vin espagnol au premier semestre 2020 par rapport à 2019.  Les sociétés les plus petites (moins de dix employés) ont encore plus souffert : pour elles, le recul est de 54% alors qu’il est en moyenne de 30% pour les entreprises de plus de dix employés.

Selon cette même étude, les entreprises viticoles adhérentes à la FEV s'attendent à voir leur chiffre d'affaires reculer en moyenne d'un tiers sur l'ensemble de l'année 2020. Plus de la moitié d’entre elles estiment qu'elles ne pourront pas retrouver avant 2022, un niveau de ventes comparable à celui d’avant la crise sanitaire. Le vin espagnol a été particulièrement touché par l’interruption brutale du tourisme. Les ventes aux hôtels et restaurants ont chuté de 65% en valeur en Espagne et de 49% à l'international. Sur le marché national, le chiffre d'affaires réalisé auprès des supermarchés a reculé de 12%.

Le e-commerce est le grand gagnant de la période. Selon l’étude de la FEV, les entreprises qui commercent par internet (82% du total) ont observé une hausse de 161% en moyenne des ventes en ligne depuis mi-mars. Troisième producteur mondial de vin en volume avec 33,5 millions d’hectolitres produits en 2019 (source OIV), l’Espagne (21,3 millions d’hectolitres) était le 2e exportateur mondial en volume, juste derrière l’Italie  et le 3e en valeur derrière la France et l’Italie.  

 

Lire aussi " L'OIV pessimiste sur l'après covid-19 "

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Le robot de pulvérisation viticole Yanmar YV01 a fait ses premières armes dans le vignoble champenois.
Yanmar robotise la pulvérisation viticole
Le constructeur japonais Yanmar a dévoilé au salon champenois Viteff un robot dédié à la pulvérisation viticole.
31 dossiers ont été retenus par le jury du Sitevi Innovations Awards
Sitevi Innovations Awards - Quels sont les nominés ?
En attendant de connaître les lauréats du Sitevi Innovation Awards, le Sitevi dévoile les nominés que le jury international a…
La ramasseuse de pierres nécessite un travail du sol fin en amont.
Florian Roux, viticulteur : « Je ramasse toutes sortes de pierres dans les vignes »
En Charente-Maritime, Florian Roux s’est équipé d’une ramasseuse de pierres interrangs. Une stratégie alternative au broyage.
Des norias qui glissent
[Astuce] Des norias de machines à vendanger qui glissent
Gilles Di-Blas, vigneron à Maligny (Yonne), a installé un système ingénieux d’injection d’eau sur sa machine à vendanger New…
Pellenc acquiert une part minoritaire d'AgreenCulture.
Pellenc se rapproche des robots autonomes d'Agreenculture
Pellenc prend une participation dans la startup toulousaine Agreenculture. 
Des systèmes de tri repensés
Des systèmes de tri repensés
Pour les vendanges 2021, Pellenc Pera Œnoprocess fait évoluer sa gamme de machines de tri mécanique et visionique. En voici les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole