Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Conservation des vins
Deux à trois fois moins d´anthocyanes à température élevée


« L´institut rhodanien a stocké pendant trois ans des bouteilles issues de cinq cuvées de côtes du rhône rouges et rosés, dans des conditions variables de température, d´exposition à la lumière et de position (couchées ou debout). « La température est de loin le premier paramètre influant sur l´évolution des vins, rapporte Carole Puech, qui a suivi l´étude. Elle joue énormément sur la couleur. Les bouteilles conservées à une température stable de 14ºC, correspondant à des conditions de référence en cave, conservent 2 à 3 fois plus d´anthocyanes que des bouteilles conservées à 22ºC, comme sur un linéaire par exemple, ou subissant des variations de température. Et ce quel que soit le type de vin, rosé ou rouge, quelque soit son potentiel de départ et quelque soit la position des bouteilles ou leur exposition à la lumière. » En dégustation, les défauts majeurs observés dans de mauvaises conditions de conservation sont bien sûr « l´oxydation et l´évolution des arômes fruités du fruit frais vers le fruit transformé du type pomme blette ».
Moins de SO2 libre après 18 mois
Le taux de SO2 libre chute surtout après 18 mois de stockage et davantage dans les conditions défavorables. Si les vins conservés dans les conditions idéales (14ºC, pénombre) ont systématiquement été préférés après 18 mois de stockage, il n´en a pas toujours été de même après seulement six mois, certains vins ayant été préférés avec des notes un peu plus évoluées.
A noter que le niveau de nombreuses bouteilles stockées debout à 22ºC et à la lumière (comme sur un linéaire) a diminué, par rétractation des bouchons maintenus trop longtemps au sec.

Pour en savoir plus
Cet article est extrait du dossier de Réussir Vigne de Juin 2005 (nº109) intitulé « Soigner la conservation des vins ». La revue consacre 6 pages à ce sujet où elle explique que « les conditions de conservation, de stockage et de transport jouent un rôle essentiel sur la qualité des vins et peuvent être améliorées dans bien des cas. »
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
[VIDEO] Innovation pulvé: l'injection directe arrive en viticulture
Le système de pulvérisation par injection directe Piix, en développement depuis plusieurs années, tourne cette année en routine…
Vignette
[VIDEO] Connaître l'état de sa vigne grâce à l'analyse foliaire par fluorimétrie
Connaissez-vous la fluorimétrie ? Cette méthode permet d'estimer le fonctionnement de la photosynthèse, et de déceler d'…
Vignette
Une cellule de crise dans l'Hérault pour recenser les dégâts dus à la canicule
La chambre d'agriculture de l'Hérault a mis en place un numéro d'urgence pour recenser les dégâts dans les vignes dus à la…
Vignette
Le futur conseil phyto encore dans le flou
Si l’ordonnance parue en avril dernier a acté la séparation capitalistique stricte entre la vente et le conseil des produits…
Vignette
Une certification environnementale requise pour revendiquer l'AOC corbières en 2024

C’est un engagement ferme et irrévocable que le syndicat de l’AOC corbières a pris lors de son dernier…

Vignette
Des nutriments pour doper les arômes
Une nouvelle génération de nutriments pour levures arrive sur le marché, annoncée comme capable de compenser les carences en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole