Aller au contenu principal

Déléguer la gestion de son parc à barriques

Pour alléger les contraintes de temps, d’argent, et d’organisation d’un parc à barriques, la société H&A lui applique le principe du leasing (1). Son concept repose aussi sur la revente des fûts usagés.

H&A se positionne à la fois comme un support financier, administratif et logistique auprès des vignerons possédant de nombreuses barriques. © J. Gravé
H&A se positionne à la fois comme un support financier, administratif et logistique auprès des vignerons possédant de nombreuses barriques.
© J. Gravé

Issus du secteur bancaire, Richard Hardiller et Florent Arrouy, se sont inspirés de leur premier métier pour lancer H & A en 2014, une entreprise gérant intégralement les entrées et sorties de barriques d’un domaine.

L’entreprise intervient après le choix des barriques et la négociation du vigneron avec le tonnelier. « Une fois que le vigneron a choisi son modèle et négocié son prix, nous nous occupons de payer le tonnelier et de livrer les fûts neufs. Puis, le vigneron nous rembourse aux échéances qui l’arrangent, définies au préalable », développe Caroline Frouin, responsable marketing du groupe H&A.

L’entreprise peut intervenir plus directement dans le financement et proposer à ses clients de leur trouver les prêts aux meilleurs taux, et de racheter leur crédit auprès des banques. Mais le vigneron peut aussi choisir de garder le lien direct avec son banquier.

Le groupe, qui affirme être propriétaire en France d’un fût sur deux, trouve son intérêt sur la revente de barriques usagées (jusqu’à trois vins). Elle développe cet autre marché auprès d’autres vignerons, mais également auprès des producteurs de spiritueux, « gros consommateurs de barriques usagées ». Le lien de la société avec ces utilisateurs de seconde main ne s’arrête pas là puisque H&A peut à nouveau racheter ces vieilles barriques pour les revendre en tant que mobilier ou objet décoratif.

Une garantie sur la qualité sanitaire des fûts usagés

« Le fait d’intervenir dès la sortie de la tonnellerie nous permet d’avoir une traçabilité totale, du début à la fin de la vie du fût », affirme Caroline Frouin. Pour maximiser le cycle de vie des barriques qu’elle possède, la société H&A se porte garante de leur qualité sanitaire lors de chaque revente. « Nous travaillons avec un cabinet d’œnologues conseils qui effectuent un premier contrôle olfactif et visuel à la propriété, ce qui nous sert de base pour fixer le prix de rachat », relate Caroline Frouin.

Des analyses de l’atmosphère du chai et des vins ayant séjourné dans la barrique peuvent également être réalisées. Puis, les fûts usagés transitent par les locaux de H&A afin d’être nettoyés selon le protocole adapté à l’état de la barrique. « En cas de défaut majeur, elle est automatiquement réformée et dirigée vers une utilisation non vinaire », ajoute la responsable marketing. Le groupe H&A propose sa collaboration à partir d’un parc minimum de dix barriques. « Le succès du leasing des barriques est tel que nous avons étendu depuis trois ans le concept à la gestion du parc de matériel viticole », indique Caroline Frouin.

(1) Location avec option d’achat.

AVIS d’expert : Stéphane Ponsard, vigneron au domaine Claude Nouveau, en Bourgogne

"La mensualité allège mes besoins en trésorerie

"C’est par le bouche-à-oreille que j’ai entendu parler de la société H&A. Ce qui m’a plu dans leur concept, c’est la simplicité. Une grosse partie de mes vins est élevée en barriques. Mon parc actuel comprend 150 fûts, et j’en achète une vingtaine par an. La possibilité de lisser le paiement via une mensualité allège mes besoins en trésorerie. Je ne reçois que les bons de livraison et les copies des factures, H&A s’occupe de tout le reste. Et le total de ce que je paye sur tous les mois correspond bien au prix de la commande initiale, H&A ne prend pas de commission. Auparavant, une fois les barriques en fin de vie, je mettais un coup de masse et je les brûlais. Maintenant, je peux les valoriser. Par ailleurs, je suis totalement libre dans mes négociations avec le tonnelier, et je n’ai aucune obligation d’utiliser leur mode de financement. Je continue donc de travailler avec mon banquier."

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Salons de matériel viticole 2022 : les 7 innovations les plus marquantes
Sival, Agrovina, Viti-Vini, Sima, Vinitech… Nous avons couvert de nombreux salons viticoles durant l’année 2022, et y avons…
Bahco, Arvipo et Mage proposent des sécateurs électriques avec une batterie intégrée dans le manche.
Sécateurs électriques viticoles : le sans-fil se taille une place dans les vignes
Le Vitilab a testé pour nous trois sécateurs électriques sans fil du marché. Ces outils ont tous donné satisfaction mais visent…
Les 10 nouveautés équipements viticoles qu'il fallait découvrir au Sival 2023
Le Sival 2023 réserve son lot de nouveautés. Petite sélection concernant le monde viticole.  
Selon les données de l'Axema, Fendt a immatriculé le plus grand nombre de tracteurs spécialisés en 2022, rétrogradant New Holland à la seconde place. Kubota reprend sa place de troisième à Same.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2022 - Fendt retrouve la première place
Les statistiques officielles relatives aux immatriculations de tracteurs en 2022 viennent d’être publiées par l’Axema, l’union…
Romain Henrion, consultant viticole, apprécie le rapport qualité/prix des sécateurs sans fil.
Les sécateurs électriques sans fil se déploient dans les vignes
Les premiers sécateurs sans fil commencent à se faire une place dans les vignes. Leurs utilisateurs plébiscitent le très bon…
La taille de la vigne se réalise à l’aide d’un sécateur.
Comment tailler la vigne ? Huit choses à savoir
Pour un bon rendement et une bonne qualité des grappes, il est indispensable de bien tailler sa vigne et à la bonne période.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole