Aller au contenu principal
Font Size

De nouvelles perspectives pour les tanins œnologiques

Les travaux de thèse menés par Adeline Vignault, devraient permettre d’élargir le champ d’application des tanins œnologiques bien au-delà du collage. Une validation de l’OIV est attendue lors du prochain congrès.

Financée par la société Laffort, la thèse d’Adeline Vignault a débuté en 2016 et s’est déroulée entre l’université de Tarragona, en Espagne, et l’Institut des sciences de la vigne et du vin (ISVV) de Bordeaux. Ses travaux apportent la preuve scientifique que le rôle des tanins œnologiques ne se cantonne pas aux seules étapes de clarification, comme le reconnait la réglementation actuelle. Des impacts sur la stabilisation de la couleur et la protection contre l’oxydation peuvent également leur être attribués. Qu’ils soient endogènes (tanins condensés) ou exogènes (tanins hydrolysables) au raisin, chaque catégorie prend part à cette protection, quoique de façon plus prononcée dans le second cas. En effet, les tanins hydrolysables ont des propriétés antioxydantes et consomment directement l’oxygène. « Certains ellagitanins ont les mêmes capacités de consommation que le soufre », précise la thésarde. Un constat qui ne suffit toutefois pas à justifier le remplacement du sulfitage par le tanisage, compte tenu du large spectre d’action du soufre.

Des propriétés inhibitrices vis-à-vis de la laccase

Les gallotanins, et dans une moindre mesure les tanins condensés, possèdent par ailleurs des propriétés antioxydasiques. « Ces tanins permettent d’inhiber l’activité de la laccase, l’enzyme sécrétée par le botrytis », explique Adeline Vignault. Ces différents tanins œnologiques sont d’ores et déjà disponibles dans le commerce. Si la réglementation actuelle autorise leur utilisation jusqu’à 100 g/hl, la chercheuse recommande de ne pas dépasser le seuil de 40 g/hl, au-delà duquel le profil sensoriel des vins est impacté. L’astringence est en effet nettement plus marquée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole