Aller au contenu principal

[ COVID-19] L’aide au logement des saisonniers agricoles est prolongée

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et l’association Action logement ont annoncé conjointement le 5 novembre le prolongement de l’aide au logement des saisonniers agricoles accordée en avril dernier. Cette subvention de 150 €/mois peut être renouvelée jusqu’à trois fois.

Les exploitations accueillant du personnel saisonnier pour la taille peuvent prétendre à l'aide au logement mise en place pour permettre d'héberger les travailleurs dans le respect des mesures sanitaires liées à la pandémie de Covid-19.
© J.-C GUTNER

Les nouvelles dispositions sanitaires liées à la pandémie de coronavirus s’ajoutent aux contraintes déjà strictes des conditions d’hébergement des travailleurs saisonniers. De quoi devenir un véritable casse-tête pour les viticulteurs qui font appel à ce type de main-d’œuvre pour la taille hivernale. Le gouvernement a donc annoncé proroger l’aide au logement des travailleurs saisonniers accordée le 1er avril 2020 et accessible depuis le 30 juin dernier.

Lire aussi " Six formules de recrutement de saisonniers à la loupe "

Pas de conditionnalité sur la durée ou la nature du contrat de travail

D’un montant de 150€/mois, renouvelable trois fois pour atteindre la limite de 600€, la subvention peut être accordée indépendamment de l’ancienneté, de la durée et de la nature du contrat de travail des salariés effectuant une activité saisonnière. L'effectif de l'entreprise qui emploie n'entre pas non plus en ligne de compte. Mais le montant total de l’enveloppe est plafonné à 6 millions d’euros. Mieux vaut donc éviter de tarder si l’on souhaite solliciter cette aide.

 

 Le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation rappelle les conditions d’éligibilité :

- Le logement doit être situé dans le territoire métropolitain ou dans les DROM.

- Le logement doit être situé dans le parc locatif privé, intermédiaire ou social, ou dans des  structures d’hébergement locatif (hors CROUS). Le logement peut également être une chambre d’hôte, un gîte, une résidence de tourisme, une chambre chez l’habitant ou un camping.

- Les sous-locations sont autorisées.
- Le logement doit avoir fait l’objet d’une signature de bail ou d’une convention d’occupation en structure locative ou de tout autre document justifiant la contractualisation avec le bénéficiaire, et doit être occupé en lien avec le travail saisonnier dans l’agriculture à compter du 1er avril 2020

Lire aussi " Emploi saisonnier : le TODE reconduit en 2021 "

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Au-delà de 10 % d'amadou dans le cep, la vigne exprime des symptômes d'esca. Les ceps atteints changent de microbiote, et le champignon Fomitiporia mediterranea devient majoritaire. © X. Delbecque
Un nouvel espoir contre l’esca
Des chercheurs bordelais ont récemment découvert que l’apparition des symptômes d’esca était associée à un changement du…
Les députés ont validé le crédit d’impôt Haute valeur environnementale
Les amendements prévoyant un crédit de 2 500 euros d’impôts pour les exploitations certifiées Haute valeur environnementale (HVE…
Les méthodes agroécologiques seront au cœur de la mise en place des itinéraires de culture de la vigne sans produits de synthèse, ni cuivre, ni soufre. © C. Dupraz/Inra Montpellier
Vitae, un pas vers une viticulture nouvelle
Mettre au point un itinéraire technique de rupture pour se passer de produits phytosanitaires dans la culture de la vigne. C’est…
La pipistrelle commune a une envergure de 180 à 240 mm pour un poids de 3 à 8 g. © L. Jouve
Tout savoir sur la pipistrelle commune dans les vignes
La pipistrelle commune fait partie des chauves-souris que l’on retrouve dans les milieux viticoles. Insectivore, elle est très…
[Vidéo] Grégoire présente la GL 6.4, une machine à vendanger compacte

Grégoire continue de renouveler ses machines à vendanger et vient de présenter le GL 6.4, qui remplace la G7.200. Cette…

Les semoirs à dents disposent souvent de socs en T inversé. © Simtech Aitchison
Les bons outils pour implanter ses couverts
Le marché regorge de solutions de semis de couverts végétaux à sélectionner en fonction de l’état de l’enherbement en place, des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole