Aller au contenu principal

"Changer de pratique est la première adaptation au réchauffement climatique"

Pour Benjamin Bois, chercheur en agroclimatologie viticole, l’évolution du climat va modifier le cycle de la vigne. Ce qui pourrait bien impacter notre façon de travailler en vert.

Benjamin Bois est maître de conférence à l’université de Bourgogne. Ingénieur diplômé de Bordeaux Sciences Agro, il enseigne la viticulture à l’institut universitaire de la vigne et du vin Jules Guyot. Il est parallèlement à cela détaché au centre de recherche de climatologie de Dijon où il étudie l’agro-climatologie viticole.
© B. Bois

Pouvez-vous nous rappeler quels sont les scénarios privilégiés quant au climat dans nos vignobles à l’avenir ?

Nous nous attendons à une hausse généralisée de la température. Cela veut dire que nous aurons moins d’événements froids en absolu mais plus de pics de chaleur, que ce soit en été ou le reste de l’année. L’augmentation de la température moyenne devrait être d’un à deux degrés par rapport à la fin du XXe siècle d’ici 2050. On parle de trois à cinq degrés pour la fin du XXIe siècle. En termes de précipitations, c’est très incertain sur la surface du globe, mais il y a certaines zones où les modèles convergent. Le bassin méditerranéen, par exemple, devrait connaître une baisse des pluies de 10 à 30 % d’ici 2100. Pour le reste de la France, il se peut qu’il n’y ait pas d’impact sur la pluviométrie, ou encore qu’elle augmente. Les modèles de prévisions ne vont pas dans le même sens, ce qui nous empêche de tirer des conclusions.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
Vignoble côte du Rhône
Production mondiale de vin : la France tombe à la troisième place du podium
Les aléas climatiques, nombreux et intenses en 2021, ont pénalisé la production viticole européenne et particulièrement française…
Les nouveaux tracteurs Claas Nexos bénéficient d'un plancher plat.
Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch
Claas dévoile son nouveau tracteur spécialisé Nexos.
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
[VIDEO] " Le désherbage électrique intercep m'a permis de venir à bout de l'érigeron "
Nous avons suivi pendant toute la saison 2021 l'outil de désherbage électrique intercep de Zasso, acquis par Sylvain Philip au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole