Aller au contenu principal

[CONDUITE BIO] Veiller à l'état initial de l’outil de production

À Saussignac en Nouvelle-Aquitaine, au Château Le Tap, Olivier Roches cultive 12 hectares de vigne. Il s’est installé en 2001 et a obtenu sa certification AB en 2010. Les stratégies d’entretien du sol et de protection sanitaire qu’il développe se sont forgées dès les premières années mais avec le recul, il a réalisé combien l’état initial des vignes était un facteur clé.

Olivier Roches, vigneron au Château Le Tap a obtenu sa certification bio il y a dix ans.
© C.GERBOD

Aujourd’hui, les vignes du château Le Tap sont restructurées à près de 90 % avec une densité à 5 500 pieds/ha (2 m x 90 cm). Initialement, le domaine était essentiellement planté à 2500-3000 pieds/ha. Avec l’état vieillissant des vignes et le taux de manquant, Olivier Roches ne pouvait guère compter que sur 2 000 pieds/ha selon ses comptages. Cette faible densité l’a confronté à des rendements très bas les premières années. « J’aurais dû accélérer la remise en état des vignes pour disposer plus vite d’un outil performant. Sur un bon outil de production, on peut installer le travail du sol et accepter d’avoir 10 à 15 % de baisse de rendement les premières années. » Veiller d’abord à la performance de l’outil de production est le conseil qu’il donnerait à une personne voulant se convertir en bio. Aujourd’hui, il atteint en moyenne des rendements à 50 hl/ha.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Florian Brusseau : « Cette solution combinant désherbages mécanique et chimique nous est apparue comme le meilleur compromis débit de chantier, efficacité et impact environnemental. »
« Je désherberai chimiquement juste autour des vignes avec mon porte-outils interceps »
Florian Brusseau compte utiliser son porte-outils comme support de désherbage chimique. Il n’appliquera ses herbicides qu’au…
John Deere renouvelles ses tracteurs vignerons et fruitiers.
John Deere - Les tracteurs spécialisés plus puissants et plus confortables
John Deere dévoile la nouvelle génération de tracteurs vignerons et fruitiers. 
Astuces viti-vinicoles : le top 10 de la rédaction
Une bêche roulante, une laveuse de caisses à vendange ou encore une station météo. Voici les dix bricolages viti-vinicoles qui…
L'oïdium se développe de façon sournoise sur les grappes. Une fois installé, il est difficile de s'en défaire, d'où l'importance de prendre en compte la lutte indépendamment de celle du mildiou.
Les bons conseils face à l’oïdium en viticulture
L’oïdium surprend toujours les viticulteurs, au Nord comme au Sud. Voici quelques retours d’expérience pour le gérer au mieux.
Prix des vignes 2021 : les 5 points essentiels
La Fédération nationale des Safer a publié son bilan annuel du prix des terres agricoles pour 2021. En nombre de transactions…
Les pyrèthres naturels dans le collimateur de l'Europe ?
La substance active que constituent les pyrèthres naturels est en plein processus de renouvellement d'autorisation au niveau…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole