Aller au contenu principal

Communication Internet
[Vidéo] - Sur YouTube, Road to Saiyan en faisant un petit détour par l'agriculture

Il a décidé de « se prendre en main et de changer ».  Et son parcours vers un corps de Saiyan digne du manga Dragon Ball l'a mené ce mois de septembre dans la ferme d'Hélène. Rencontre du « guerrier de l’espace » et de la fermière.

Bienvenue sur Road to Saiyan, une chaîne YouTube qui ambitionne de montrer le quotidien de monsieur tout le monde. Mais pas n’importe lequel. De celui « qui décide de se prendre en main et de changer ». Aux manettes, un YouTubeur chevelu et barbu nourri au manga Dragon Ball. Son rêve : devenir un super Saiyan, un « guerrier de l’espace » fort et musclé, comme son héro issu de la planète Vegeta. Pour y parvenir, il a commencé le sport le 3 août 2015 et depuis il avoue en être « accro ».

« A travers mes vidéos », explique-t-il, « je vous montre mon quotidien, les bons moments comme les mauvais, les hauts, les bas, mais toujours en ayant en tête mon objectif principal, celui de devenir un athlète complet, un Saiyan. » Et au jour 855, le résultat est impressionnant !

Pourtant, ses exploits ne sont pas que sportifs. Au mois de septembre 2019, par exemple, il s’est invité dans une ferme. Une immersion qui ne l’a pas laissé insensible.

Hélène, l’agricultrice, lui a présenté son quotidien sur sa ferme familiale qui tourne depuis 4 générations. Elle arrive à en vivre car les productions sont très diversifiées, analyse-t-elle. Elevage de vaches laitières et de veaux, pisciculture… Elle présente l’ensemble de ses activités dans un vaste schéma du cycle de l’eau et du cycle de la vie. « Tous mes ateliers ont besoin les uns des autres » explique-elle. Ses journées sont bien remplies. Elles démarrent avec la traite à 6 h 30 pour se terminer vers 19 h, avec un repas pour la pause du midi… et une sieste qu’elle s’accorde.

Saiyan

A la question du YouTubeur sur la diabolisation du monde agricole, elle répond qu’il s’agit pour elle d’un « pourcentage faible ». Elle aussi est sur les réseaux sociaux où elle anime une page « viande de veau ». Et elle observe : « il y a 2-3ans, quand je faisais des publications, j’avais 10 % de gens violents. Aujourd’hui, je n’en ai plus. » Elle parle aussi de l’importance de respecter le produit brut et de ne pas rajouter de « cochonneries ».

L’agricultrice aime la communication et le contact humain. Elle participe régulièrement à des journées portes ouvertes au cours desquelles il lui arrive de proposer du riz au lait. « Du lait, du riz, du sucre et un peu de vanille ». Et c’est tout.

Futur Saiyan est allé voir comment se développe la masse musculaire chez les bovins. Il en ressort convaincu que l’agriculture est « le plus respectable des arts » et le dit au travers de sa vidéo de 14 minutes 40.

Les plus lus

Les Touristes
Les touristes, mission agriculteurs : pourquoi le directeur du lycée agricole a validé l'émission d'Arthur sur TF1
Le lycée agricole de Contamine-sur-Arve en Haute-Savoie a accueilli en immersion cinq humoristes et une ancienne miss France pour…
Farming simulator
On en sait plus sur la sortie de Farming Simulator 22
Le jeu de simulation agricole, déjà en précommande, sortira le 22 novembre 2021. Son éditeur Giants Software annonce la…
Première mondiale - Une usine pour le recyclage des ficelles et filets agricoles annoncée pour 2022
L’entreprise normande RecyOuest a annoncé le 9 juillet son projet de construction d’une usine de recyclage des ficelles et filets…
Moissons 2021 : premières impressions mitigées et craintes pour la suite
Certains n’ont pas commencé, d’autres sont en pleine récolte. Les moissons 2021 ont pris du retard en raison des pluies de début…
Hélène Thouy
Parti animaliste : cinq choses à savoir sur Hélène Thouy candidate à la Présidentielle
Hélène Thouy, coprésidente du Parti animaliste, s’est déclarée le jeudi 1er juillet dernier candidate à l’élection…
Demandes de remboursement partiel de la TIC 2020 - Chorus Pro est ouvert aux agriculteurs
Pour le remboursement partiel de la TIC, la taxe intérieure de consommation, les demandes sont à adresser en ligne sur Chorus pro…
Publicité