Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Tributerre veut connecter le citoyen au compostage

© G. Deloison

L’agriculture urbaine se développe et avec elle l’idée de recycler les biodéchets. Plutôt que de jeter les épluchures et les vieux bouquets à la poubelle pourquoi ne pas les transformer en matière organique pour enrichir les sols ? Les anciens pratiquaient cette méthode ancestrale sans savoir qu’ils compostaient. Aujourd’hui, transition écologique oblige, le compostage est devenu un mot tout à fait moderne. La preuve, même les start-up mettent leur nez dans les bacs à compost. Tributerre a mis au point un outil connecté pour aider le citoyen novice à fabriquer une sorte de terreau maison. Grâce à ses capteurs, la sonde mesure l’état d’avancement de la transformation des déchets organiques en amendement. Pour industrialiser son compostmètre, la jeune entreprise fait appel à un financement participatif, du 13 juin au 13 juillet, sur la plateforme Ulule.

On en parle sur RTL.

Les plus lus

Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Nuisibles : l'athlète olympique tire sur les corbeaux pour aider les agriculteurs
Les JO 2020 de Tokyo sont reportés à 2021. Le vol pour le Japon n’aura pas lieu cet été. Alors en attendant, c’est dans la Manche…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
« L'élevage en danger » : les Safer veulent des parts sociales soumises à régulation du foncier
Relancer notre économie, s’inscrire dans la durabilité et la résilience, garantir notre souveraineté alimentaire. Les Sociétés d’…
Publicité