Aller au contenu principal

Tempêtes, inondations : plus de 8 000 sinistres agricoles enregistrés chez Groupama

Les tempêtes Ciaran et Domingos ont parcouru la France début novembre. Plusieurs départements ont été touchés, comme le Finistère et la Manche, ou encore le Pas-de-Calais et le Nord, qui ont connu ensuite des crues exceptionnelles. Ces événements climatiques successifs ont durement impacté les assurés agricoles avec un bilan très conséquent.

Elevage du Pas-de-Calais touché par l'inondation.
© Virginie Charpenet

L’assureur Groupama a constaté que les principaux dommages liés aux tempêtes Ciaran et Domingos et aux inondations concernent les bâtiments et le matériel professionnel des agriculteurs, serristes et éleveurs. Des toitures ont été arrachées, des bâtiments de stockage de récoltes (paille, lin, pommes de terre) et abritant des animaux ont été endommagés. Il y a aussi eu des dégâts sur des bâtiments sensibles comme les serres en verre ou les unités de méthanisation. De nombreux tracteurs et outils de travail (matériel de traite, groupes électrogènes) ont subi des inondations et une grande quantité de paille et de fourrage a été perdue. 

Lire aussi : Inondations et tempêtes : Marc Fesneau confirme un fonds de 80 millions d’euros pour les agriculteurs

 

Pertes d’exploitation

Aux coûts des dégâts directs s’ajoutent les pertes d’exploitation en raison des coupures d’électricité qui ont retardé la reprise de l’activité, mais aussi la nécessaire reconstruction des bâtiments les plus endommagés. Par ailleurs, certaines zones très localisées restent inondées dans le Pas-de-Calais, donc inaccessibles aux experts.

Lire aussi : Tempêtes, inondations : quelle indemnisation pour les agriculteurs touchés ?

 

Le Finistère et la Manche très impactés

Pour les tempêtes Ciaran et Domingos, Groupama compte à ce jour plus de 8 000 sinistres agricoles, concernant principalement quatre caisses régionales

Pour Groupama Loire Bretagne, 10 % des déclarations totales reçues concernent les agriculteurs, soit environ 5 000 déclarations. Mais le secteur représente également 50 % des dommages, soit un coût d’environ 150 M€. Le Finistère concentre la majorité de la charge.

Pour Groupama Centre Manche, le secteur agricole représente plus de 2 250 dossiers ouverts depuis le passage des tempêtes, soit un coût d’environ 11 M€. La Manche est de loin le département le plus impacté.

Lire aussi : Inondations dans le Pas-de-Calais : Arnaud Rousseau appelle à « faciliter l’entretien des wateringues »

 

La Charente Maritime, la Gironde, la Vendée, le Nord et le Pas-de-Calais durement touchés

En ce qui concerne Groupama Centre-Atlantique, depuis le passage de la tempête Domingos, les dommages sont estimés entre 2 et 3 M€ pour l’agriculture, avec plus de 600 dossiers ouverts. Les principaux départements touchés sont la Charente Maritime, la Gironde et la Vendée.

Chez Groupama Nord-Est, près de 500 déclarations concernent les agriculteurs, avec un coût estimé à plus de 3 M€ seulement pour les tempêtes. Les deux départements les plus touchés sont le Pas-de-Calais et le Nord. Le Pas-de-Calais est également le département le plus impacté par les inondations exceptionnelles de ces dernières semaines. Groupama Nord-Est enregistre une centaine de déclarations à ce jour, dont 93 % pour ce seul département, mais l’assureur estime qu’il est encore trop tôt pour évaluer le coût de ces dégâts.

Les plus lus

« Il va falloir démondialiser l’agriculture » selon Jean-Marc Jancovici

Face aux défis qui attendent l’agriculture, une forme de protectionnisme sera nécessaire selon l’ingénieur consultant en…

Arnaud Rousseau, président de la FNSEA, dans un de ses champs à Trocy-en-Multien, en Seine-et-Marne.
Arnaud Rousseau répond aux critiques avant le Salon de l’agriculture

A quelques jours de l’ouverture du Salon de l’agriculture et après le fort mouvement de contestation agricole, le président de…

Bérénice Walton devant ses vaches Bazadaises
Agriculture et climat : quatre familles d’agriculteurs à l’honneur sur M6

La chaîne M6 diffuse ce dimanche 11 février en prime time un documentaire de Zone interdite coproduit par Edouard Bergeon et…

Jean-Marc Jancovici, ce lundi 5 février sur RTL.
« Produire plus propre et moins cher : une équation impossible pour les agriculteurs » selon Jean-Marc Jancovici

Le spécialiste de l’énergie Jean-Marc Jancovici a réagi ce matin sur RTL à la colère des agriculteurs et aux mesures prises…

Agnès Pannier-Runacher devant un pupitre
Que vient faire Agnès Pannier-Runacher au ministère de l’Agriculture ?

Habituée des dossiers épineux, l’ex-ministre de la Transition énergétique vient en renfort de Marc Fesneau comme ministre…

Gabriel Attal annonçant des mesures aux agriculteurs
Colère des agriculteurs : le point sur les 10 nouvelles mesures annoncées par le gouvernement Attal

Gabriel Attal vient de proposer un nouveau lot de mesures et un calendrier pour calmer la colère des agriculteurs. Détail de…

Publicité