Aller au contenu principal

Son champ sert de parking pour un rallye, coup de gueule d’un agriculteur

Julien Saillat, agriculteur en Haute-Savoie, a vu ses champs envahis ce week-end par des centaines de voitures à l’occasion du rallye du Mont-Blanc. Il explique dans une vidéo pédagogique les conséquences de ce parking sauvage.

Capture d'écran video Facebook
Julien Saillat, agriculteur en Haute-Savoie, a poussé un coup de gueule sur Facebook dimanche 5 septembre à l’occasion du passage du rallye du Mont-Blanc.
© Capture d'écran Facebook - la Bergerie des Roches

Sa vidéo a été vue plus de 9000 fois, Julien Saillat, agriculteur en Haute-Savoie, a poussé un coup de gueule sur Facebook dimanche 5 septembre à l’occasion du passage du rallye du Mont-Blanc. Calme, pédagogique, il explique face caméra les conséquences du parking sauvage de centaines de voitures sur 3 hectares de champs qu’il exploite au hameau du Vernay d’Habère-Poche.

« Tout cela semble bien organisé, seulement il y a un hic, un gros hic, j’en suis l’exploitant et je paie des locations à de multiples propriétaires. Et personne ne m’a demandé si ça me dérangeait », explique-t-il en substance, indiquant au passage aux organisateurs qu’il aurait pu accepter « dans certaines conditions et sur certains endroits du champ ».

On écrase ici la nourriture pour mes animaux

« On écrase ici de la nourriture pour mes animaux », explique-t-il ensuite en montrant l’état de l’herbe écrasée. « Dans cinq semaines mes agneaux ne pourront pas manger dessus », poursuit-il. L’éleveur explique par ailleurs que face aux aléas climatiques, il avait investi environ 500 euros pour replanter des semences quelques semaines plus tôt. « Il faut avoir un œil plus prudent, quand on rentre dans un champ car l’herbe a toute son importance », conclut-il s’avouant « un peu contrarié ».

Lire aussi : [Juridique] Intrusion dans une parcelle agricole : s’interposer n’est pas la bonne réaction

Contacté par la rédaction de France 3, l’organisateur du Rallye du Mont-Blanc a admis s’être fait déborder par l’afflux de spectateurs provoqué par la participation cette année du champion Sébastien Loeb.

Voir par ailleurs : Dans l’Essonne, un nouvel épisode de tensions entre agriculteurs et gens du voyage

 

Les plus lus

Quel que soit le scénario envisagé, tous les secteurs connaîtront une diminution de leur production oscillant entre 5 et 15%, l’élevage étant le secteur le plus durement touché, selon l'étude.
Agriculture en Europe : les prédictions funestes d’une étude cachée
L’étude du centre commun de recherche européen, sortie sans aucune promotion en plein été, fait couler de l’encre en cette…
Océane Future agricultrice : « Il y a beaucoup trop de préjugés sur les femmes en agriculture »
A 19 ans, Océane est agricultrice et active depuis déjà 5 ans sur les réseaux sociaux. Elle se destinait à ce métier depuis…
Stéphane Le Foll
Stéphane Le Foll : « le seul problème du monde agricole c'est de penser qu’il faut produire plus »
Ex-ministre de l’Agriculture et actuel maire du Mans, Stéphane Le Foll a annoncé se présenter à une primaire socialiste qu’il…
Macron et jeunes agriculteurs
Jeunes agriculteurs : Emmanuel Macron met Océane, 19 ans, à l’honneur
Le président de la République, en déplacement à la foire agricole des Terres de Jim, en a profité pour saluer le dynamisme des…
Capture d'écran video Facebook
Son champ sert de parking pour un rallye, coup de gueule d’un agriculteur
Julien Saillat, agriculteur en Haute-Savoie, a vu ses champs envahis ce week-end par des centaines de voitures à l’occasion du…
La secrétaire d’État à la Biodiversité veut stopper la croissance des dégâts de gibier
Bérangère Abba, la secrétaire d’État à la Biodiversité dit avoir l’intention de « mettre un coup d’arrêt » à la croissance des…
Publicité