Aller au contenu principal

Roquette, poids lourd de la protéine de pois

© Roquette

L’amidonnier français Roquette vient d’inaugurer un nouvel atelier de transformation de pois en ingrédients pour l’alimentation humaine. L'industriel suit l’évolution d’un marché mondial des protéines végétales en expansion.

Le marché mondial des protéines végétales est en expansion de 15 % par an. Au nombre de ces protéines, celles du pois. Ce 16 mai, l’amidonnier français Roquette a inauguré un nouvel atelier de transformation de la petite bille verte sur son site de Vic-sur-Aisne.

Perdre du poids avec le pois

Fabricant d’ingrédients de protéines de pois pour l’alimentation humaine depuis 2005, l’industriel complète désormais sa gamme par le Nutralys S85, spécialité pour aliments diététiques et boissons destinés aux sportifs ou aux personnes qui cherchent à perdre du poids.

Après avoir investi 40 M€ sur son site de l’Aisne en 2015, Roquette ajoute 40 M€ sur la période 2017-2020. Sans préciser le volume additionnel que représentera ce nouvel outil, le groupe a indiqué que la transformation du pois pour la protéine végétale passera de 80 000 tonnes par an actuellement à 125 000 tonnes en 2020. En comptant son usine de Winnipeg, dans le Manitoba au Canada, actuellement en construction, le groupe transformera en tout 250 000 t de pois pour l’alimentation humaine.

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Franck Reynier dit « Non au RIP » sur Facebook : « Nous avons trop subi, on est en train de réagir »
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
Alerte aux semences d’origine inconnue dans les boîtes aux lettres
  Vous avez reçu des semences à votre domicile sans les avoir jamais commandées. Le ministère de l’Agriculture met en garde…
Publicité