Aller au contenu principal

Trois questions à Marie-Laurence Grannec, responsable de l’équipe porc des chambres d’agriculture de Bretagne.
« Une recherche avant tout axée sur la performance en élevage »

Les chambres d’agriculture de Bretagne maintiennent un axe de recherche fort sur les performances technico-économiques. Mais les sujets intègrent également les enjeux sociétaux.

Marie-Laurence Grannec, responsable de l’équipe porc des chambres d’agriculture de Bretagne."La station de Crécom va s'équiper progressivement de matériel connecté."
© Chambres d'agriculture de Bretagne

Quel est le bilan de l’année écoulée pour la R & D des chambres d’agriculture de Bretagne ?

Marie-Laurence Grannec - "L’équipe porc a piloté ou participé à une cinquantaine d’études en 2018. Au-delà de l’ensemble des références produites, nous pouvons ici lister quelques exemples de valorisations qui en sont issues. Un guide FAF a été publié pour éclairer les éleveurs en réflexion sur ce sujet. Les expérimentations sur l’abreuvement des porcs nourris en soupe ont contribué à la rédaction de fiches conseils pour mieux répondre aux exigences réglementaires. Les résultats de l’étude Aireleveur dédiée à la réduction du risque respiratoire en élevage ont été valorisés via la rédaction d’une plaquette et d’une chaîne Youtube."

Quels sont les axes de recherche pour l’année en cours ?

M-L.G.- "Nos sujets de recherche visent d’abord l’amélioration de la performance technico-économique des exploitations. Ils doivent aussi intégrer les enjeux sociétaux. Nous continuerons les essais sur l’ajustement des niveaux d’acides aminés pour optimiser les performances et la réduction des rejets, la réduction des émissions de particules, l’optimisation des laveurs d’air ou encore les nouvelles voies de production ou de récupération d’énergie (méthanisation passive, lisiothermie…). Les travaux sur l’arrêt de la caudectomie vont se poursuivre. Une réflexion est engagée sur l’évolution des bâtiments de post-sevrage engraissement. Enfin, une étude sur l’identification des freins et facteurs de réussite de l’arrêt de l’utilisation d’antibiotiques va commencer."

Comment se réorganisent les outils d’expérimentation avec la fermeture de la station expérimentale de Guernévez ?

M-L.G. - "La station de Crécom devient la seule station expérimentale porcine des chambres d’agriculture de Bretagne. Les essais sur la conduite, notamment alimentaire, vont se poursuivre. Mais nous avons également prévu d’y tester des équipements et du matériel, en particulier dans une optique de déploiement de nouvelles technologies. Les porcs sont désormais identifiés individuellement par des boucles électroniques. La station va s’équiper progressivement de matériel connecté (bascules, systèmes d’alimentation, compteurs d’eau, pompe doseuse…). L’installation de logiciels de supervision du chauffage, de la ventilation et de l’énergie, et l’enregistrement en continu des consommations permettront également d’acquérir des références. Enfin, nous avons prévu de remplacer la moitié des places de maternités par des cases liberté et de construire un bâtiment de post-sevrage engraissement innovant."

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Échanges intra-européens et vers la Chine de viande de porc © Source : Ifip
La PPA en Allemagne bouleverse les échanges commerciaux
La fermeture du marché chinois au porc allemand, suite à l’annonce de cas de peste porcine africaine (PPA) dans le pays, risque d…
La mesure et la notation des queues des porcs testés ont permis d'objectiver l'importance de la caudophagie.  © A. Puybasset
Adrien Montefusco teste l’arrêt de la caudectomie sur ses porcelets
Avec Le Gouessant, l’éleveur expérimente l’élevage de porcs avec une queue non raccourcie. Loin de généraliser cette pratique, il…
Le rattachement au cahier des charges qualité-traçabilité au logo Le Porc Français répond au besoin de mieux valoriser la production nationale. © D. Poilvet
Le Porc Français s’adosse au cahier des charges qualité traçabilité
L’interprofession Inaporc a annoncé la fusion de la démarche Le Porc Français et du cahier des charges QT enrichi de nouveaux…
Les barrières de la cage ont été étudiées pour offrir une zone de circulation de forme rectangulaire à la truie après ouverture. © Ifip
Une case maternité truie liberté aux enjeux multiples
La transformation des maternités bloquées en maternités liberté est une évolution d’ampleur pour la station de Romillé, dont la…
La station de Romillé se dote d'un nouveau bâtiment permettant d'engraisser la totalité des porcelets produits. © Ifip
Romillé, un outil pour une R & D d’excellence
Bien-être, numérique, biosécurité… La station expérimentale de l’Ifip évolue pour répondre aux nouveaux enjeux de la filière…
Comment reconnecter les éleveurs de porcs et les consommateurs
Au grand débat du Space, écologistes, éleveurs et communicants ont débattu sur les moyens de reconnecter éleveurs de porcs et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)