Aller au contenu principal

Une distribution de précision à sec en maternité

Pour connaître précisément les quantités d’aliment distribuées aux truies et répondre à des besoins expérimentaux, l’Ifip et Asserva ont conçu un dispositif de distribution qui ne mélange pas l’eau et l’aliment.

L’alimentation de précision à sec des truies allaitantes mise en place à la station expérimentale de l’Ifip à Romillé, en Ille-et-Vilaine, répond aux exigences des expérimentations alimentaires qui nécessitent une distribution précise en quantité, en qualité et une bonne fiabilité dans le temps. Le dispositif est une version modifiée du système Materneo d’Asserva. L’aliment est distribué à sec dans une auge sans être mélangé avec de l’eau. Au-dessus de l’auge, une roue à aube élabore des doses de 100 grammes d’aliment. Ces doses sont distribuées au moment des repas dont les horaires sont programmés par l’éleveur.

Une sonde détecte la présence d’aliment sec dans l’auge

L’auge est de forme conique, pour que l’aliment recouvre une sonde située en son point bas. Cette sonde a pour objectif de bloquer la distribution d’aliment tant que l’auge est remplie. Dès que la truie a consommé l’aliment restant et que l’auge est vide, une nouvelle dose peut être envoyée, jusqu’à ce que l’animal ait consommé sa ration quotidienne programmée par l’éleveur. Cette sonde a été spécialement développée par Asserva pour détecter précisément la présence d’aliment sec dans l’auge, ce que les sondes capacitives utilisées pour de l’alimentation liquide ou sèche avec un ajout d’eau ne peuvent pas faire. Son paramétrage initial réalisé en usine et son fonctionnement ne sont pas affectés par la quantité ou la composition de l’aliment. Ce n’est pas toujours le cas des sondes capacitives, qui mesurent l’intensité électrique entre deux capteurs. En effet, l’environnement électrique autour de ces capteurs (eau, aliment, équipements métalliques) peut affecter leur réglage initial. L’intérêt de cette sonde à sec est aussi de faire la différence entre une dose d’aliment en fond d’auge et le passage du groin du porc, ce qui n’est pas le cas d’une sonde capacitive classique. Cette dernière peut en effet être induite en erreur par l’humidité du groin, qui fait croire à la présence d’aliment et stoppe sa distribution alors que la truie souhaite encore manger.

Dans le système développé à Romillé, l’eau est distribuée à volonté à part dans un abreuvoir bol. L’avantage de séparer l’eau de l’aliment est d’éviter la fermentation et le rancissement de ce dernier. Il perd dont moins rapidement son appétence. En revanche, cette séparation peut limiter la consommation alimentaire des truies.

Yvonnick Rousselière

+

Gain de précision en séparant la distribution d’eau et d’aliment
Réglage du dispositif plus facile en système à sec
Suivi de l’alimentation des truies en maternité

-

Capteur à adapter sur chaque auge
Largeur des cases pour installer une auge + un abreuvoir

Les plus lus

éleveur de porcs en maternité
« Des performances exceptionnelles avec la nouvelle maternité de notre élevage de porcs »

Vincent et Roger Prat atteignent des niveaux de performance très élevés depuis la mise en service de leur nouveau bloc…

porcs en engraissement
Comment rénover les engraissements des élevages de porcs avec des grandes cases?
Les grands groupes semblent séduire de plus en plus d’éleveurs dans le cadre d’une rénovation de bâtiments. Mais certains points…
construction d'un bâtiment porcin
Le coût des bâtiments porcins a flambé

Le coût des bâtiments porcins a fortement augmenté entre 2015 et 2023, selon l’Ifip. Cette hausse importante s’est…

salarié élevage de sélection axiom
Axiom se lance dans l’arrêt de la caudectomie des porcelets

À Usson-du-Poitou dans la Vienne, un des élevages de sélection des lignées femelles d’Axiom s’est engagé dans une démarche d’…

éclairage dans les bâtiments porcins
La lumière oriente les porcs dans leur case

Un groupe de chercheurs allemands a réalisé un test de préférence sur les conditions d’éclairement en post-sevrage sur un…

Les porcelets sociabilisés sont très curieux et explorent beaucoup leur environnement
Bien-être animal : les éleveurs plébiscitent la sociabilisation des porcelets en maternité

Une enquête réalisée par les chambres d’agriculture de Bretagne analyse les pratiques d’éleveurs qui sociabilisent leurs…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)