Aller au contenu principal

Un schéma de sélection de ses truies personnalisé

Hypor est à même de créer pour chacun de ses gros clients une orientation de lignée génétique spécifique afin de répondre à ses attentes. Trois cents d’entre eux en bénéficient dans 21 pays.

Julien Briant, directeur général Hypor France. «En fonction du profil d’animaux recherchés, on peut faire varier l’index des reproducteurs.»
Julien Briant, directeur général Hypor France. «En fonction du profil d’animaux recherchés, on peut faire varier l’index des reproducteurs.»
© D; Poilvet

Avec son programme de diffusion de gènes de lignées femelles en système fermé, l’organisme de sélection génétique Hypor offre aux éleveurs une garantie d’un progrès génétique orienté selon ses besoins en élevage et ses débouchés.

Cette offre, appelée BioHypor, est destinée aux élevages de taille importante ou à des intégrateurs. « En fonction du profil d’animaux recherchés, on peut faire varier l’index des reproducteurs », explique Julien Briant, directeur général d’Hypor France. Concrètement, il est possible de modifier le poids relatif des critères qui composent cet index pour sélectionner des reproducteurs. Ceux-ci transmettront à leur descendance les gènes permettant de répondre aux objectifs recherchés. « Par exemple, un éleveur qui veut produire des carcasses lourdes va demander des animaux dont l’index Indice croissance est élevé. Pour des carcasses plus grasses et une viande persillée, un travail sur l’index Épaisseur de lard dorsal et gras intramusculaire sera privilégié. »

Les truies sont rattachées à la base génétique

L’élevage doit pour cela gérer un noyau de truies de race pure Landrace ou Large-White. « Un minimum de 100 femelles ou de 10 % du cheptel total est demandé. » Une introgression (1) de gènes (ou la fourniture d’un noyau de race pure) est mise en place à partir de doses de semence issues de centres d’insémination artificielle agréés. Les truies du noyau sont toutes indexées et rattachées à la base génétique d’Hypor. Pour leur identification, l’OSP propose aux éleveurs une application ainsi que des boucles RFID permettant une synchronisation automatique et fiable à la base de données. À partir des résultats techniques transmis par l’éleveur, Hypor envoi un rapport hebdomadaire pour choisir les truies à garder et à inséminer avec de la semence de race pure. Des recommandations du choix des verrats sont faites pour limiter les risques de consanguinité. Hypor propose également pour ces élevages un testage sur les produits terminaux.

Les plus lus

, avec Anita et Sylvain Lohier, avec Christophe Hue, technicien bâtiment Eureden (à gauche). "Ces investissements vont permettre d’augmenter l'autonomie de l'élevage en ...
« Avec notre nouveau bâtiment d’engraissement et son silo tour, nous renforçons l’autonomie de notre élevage de porcs »

Anita et Sylvain Lohier ont investi dans un bâtiment pour engraisser tous les porcelets issus de leur atelier naissage. Une…

Thierry Dauger, Mathieu Pouteix (au centre), avec  Philippe Chanteloube, directeur de Cirhyo. « Le choix de l’agrandissement assure un système durable dans le temps. »
« Nous avons rénové et agrandi notre atelier porcin pour anticiper l’avenir »

Dans la Creuse, les associés du Gaec Le Breuil ont investi dans la rénovation et l’agrandissement de leur atelier porcin afin…

Patrice Aoustin, éleveur à Mézière-sur-Couesnon, a fait installer la vidéosurveillance pour gagner en tranquillité d'esprit.
« Avec les caméras, je suis prévenu en cas d’intrusion dans mon élevage de porcs »

Pour surveiller son élevage porcin, Patrice Aoustin a installé un dispositif de vidéoprotection. Des caméras intelligentes et…

porcs bio sur paille
Porc mâle entier : comment minimiser le risque d'odeurs en engraissement sur paille?

Le projet Farinelli établit des recommandations pour l’élevage de porcs mâles entiers en bâtiments alternatifs afin de…

(archives)
Installations en élevage : Le porc attire toujours des jeunes

Les statistiques publiées par la Mutualité sociale agricole (MSA) pour l’année 2022 révèlent une stabilité des installations d…

Les porcelets préfèrent la luzerne à un matériau manipulable
La luzerne limite la caudophagie chez les porcelets

La distribution d’une balle de luzerne déshydratée dans un râtelier à des porcelets en post-sevrage est un moyen efficace pour…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)