Aller au contenu principal

Succès de l’accord tripartite Lidl, Tradival et Cirhyo

L'origine régionale des viandes est mis en avant avant la photo d'éleveurs.
© Cirhyo

Le distributeur Lidl, la coopérative Cirhyo et l’abattoir Tradival ont fait un bilan positif de leur accord tripartite de fourniture de viandes label rouge, trois mois après sa signature en mars lors du Salon de l’agriculture. « Les premiers résultats sont très encourageants puisque les volumes de vente sont au rendez-vous. Les magasins semblent demandeurs de cette viande haut de gamme et régionale », souligne Philippe Chanteloube de Cirhyo. La zone de commercialisation qui concerne aujourd’hui l’Auvergne et la région Rhône-Alpes (150 magasins référencés) va être étendue dans le sud de la France. Les porcs, 2000 par semaine produits par 80 éleveurs selon le cahier des charges label rouge Porc délice, sont abattus par l’abattoir Tradival à Lapalisse, dans l’Allier. Les UVCI sont élaborées sur le site de La Talaudière (barquettes de côtes, rôtis, filets mignons, saucisses… identifiées par la photo d’éleveurs). La particularité de cet accord tripartite est la prise en compte du coût de production avec un retour tous les quadrimestres de la compensation aux éleveurs.

Les plus lus

éleveur de porcs dans la Sarthe
« Mon atelier porcin d'engraissement est en synergie avec mes cultures »
Gérant et associé d’une maternité collective, Sébastien Renvoisé a en parallèle investi dans un atelier d’engraissement, raisonné…
François Denoual : «Avec la nouvelle maternité, je compte améliorer le nombre de sevrés par truie et gagner en confort de travail.»
« J'optimise mon temps de travail avec le nouveau naissage de mon élevage de porcs»

À la tête d’un élevage de 174 truies et sa suite, François Denoual a investi dans un bâtiment regroupant la maternité et la…

Les porcelets sont mélangés en groupes de trois à quatre portées.
« La sociabilisation des porcelets en maternité m’apporte beaucoup d’avantages »

Depuis deux ans, Ségolène sociabilise ses porcelets en maternité. Elle y voit de nombreux avantages sur ses conditions de…

Les journées s’articulent généralement autour d’une visite d’élevage chez l’un des membres du groupe.
Les éleveurs de porcs réfléchissent en groupe pour anticiper les évolutions des élevages
Les Chambres d’agriculture de Bretagne animent cinq groupes d’éleveurs de porcs répartis sur toute la région. Les thématiques…
Michel Bloc'h, président de l'UGPVB l’élevage a deux défis à relever : l’investissement et le renouvellement des élevages. "
Quels sont les défis à relever pour maintenir l’élevage de porcs en France?
L’assemblée générale de l’Union des groupements de producteurs de viande de Bretagne (UGPVB) a souligné les difficultés que…
La conjoncture économique plus favorable en 2023 encourage les investissements dans les bâtiments d'élevage.
Trésoreries : Une bonne année 2023 en élevage de porc

La hausse du prix du porc en 2023 a permis de renflouer les trésoreries des élevages de porc, mises à mal depuis 2020. L’étude…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)