Aller au contenu principal

Six solutions pour faire face aux coups de chaleur dans les élevages de porcs

La durabilité des systèmes d’élevage français est largement affectée par le réchauffement climatique. Nos bâtiments disposent cependant d’atouts pour atténuer les phénomènes de coups de chaleur.

La brumisation permet de rafraîchir l’ambiance
La brumisation permet de rafraîchir l’ambiance
© D. Poilvet

En période chaude, la température peut atteindre 35°C dans les porcheries alors que la zone de confort thermique des porcs charcutiers se situe à 22-24°C. 

Lire aussi : Porcs et fortes températures ne font pas bon ménage

Dans ces conditions, le système de ventilation présent dans les salles n’est plus en mesure d’extraire la chaleur, ce qui peut conduire à une hyperventilation des porcs et une augmentation de la fréquence cardiaque. Lorsque cet état se prolonge dans le temps, l’issue est généralement mortelle.

La Chambre d’agriculture de Bretagne a recensé six aménagements en bâtiments qui permettent de pallier aux coups de chaleur. Anticiper les travaux est essentiel avant l’arrivée de la saison chaude, afin de pouvoir faire face plus sereinement aux premiers coups de chaleur de l’été.

 

 
Débord de toiture et végétation limitent le rayonnement direct du soleil
Débord de toiture et végétation limitent le rayonnement direct du soleil © Chambre d'agriculture de Bretagne

Protéger son bâtiment du rayonnement direct du soleil en période estivale

L’hiver, la course du soleil est basse par rapport à l’horizon. L’été, elle est bien plus haute. Durant la saison estivale, on va donc chercher à limiter le rayonnement en valorisant les masques végétaux à feuillage caduque existant et en privilégiant les débords de toiture dans les nouvelles constructions.

Limiter l’entrée d’air chaud dans son bâtiment

Il est important de positionner la prise d’air sur les pignons ou les façades les moins exposés au rayonnement. L’aménagement d’étendues herbacées ou arborées autour de son bâtiment plutôt que des aires bitumées est également plus favorable.

Bien dimensionner la ventilation pour un renouvellement d’air optimal

La ventilation est chargée d’évacuer l’air vicié des salles vers l’extérieur. Elle permet également d’évacuer la chaleur dégagée par les porcs. Bien dimensionnée, la ventilation a donc pour rôle de limiter l’élévation de température dans les salles, essentielle au moment des pics de chaleur.

Le brassage de l’air pour gagner en confort thermique

Cette solution utilise le phénomène du « courant d’air » à l’aide de la ventilation existante, afin de rafraîchir les animaux par convection. C’est le déplacement permanent d’une masse d’air autour du porc qui permet son refroidissement, soit -1 °C par augmentation de la vitesse d’air de 0,1 m/s au-delà de 0,2 m/s.

La brumisation pour rafraîchir l’ambiance

Le principe de fonctionnement de la brumisation repose sur l’atomisation de fines gouttelettes d’eau dans l’air. Ces gouttelettes absorbent rapidement les calories présentes. L’eau liquide se transforme alors en gaz sous forme de vapeur d’eau qui est ensuite éliminée par le biais de la ventilation, refroidissant ainsi l’air ambiant.

Le cooling pour refroidir l’air entrant

Positionné au niveau des entrées d’air d’une salle ou d’un bâtiment, il consiste à faire passer l’air neuf au travers d’une structure alvéolaire en plastique ou en cellulose sur laquelle circule de l’eau. L’air extérieur chaud au contact du maillage humide va vaporiser de l’eau, ce qui le refroidit tout en augmentant son humidité relative.

Lire aussi : Bien dimensionner son cooling à l’entrée des bâtiments porcins

 

 
Le cooling permet de refroidir l’air entrant
Le cooling permet de refroidir l’air entrant © Chambre d'agriculture de Bretagne

Frédéric Kergourlay, frederic.kergourlay@bretagne.chambagri.fr

Côté web

Climabat est un site internet et une application mobile qui permettent aux éleveurs d’être alertés sur les phénomènes de forte chaleur et de pouvoir agir au bon moment pour limiter les risques. Pour y accéder flashez le QR code

 

 
Six solutions pour faire face aux coups de chaleur dans les élevages de porcs

Les plus lus

, avec Anita et Sylvain Lohier, avec Christophe Hue, technicien bâtiment Eureden (à gauche). "Ces investissements vont permettre d’augmenter l'autonomie de l'élevage en ...
« Avec notre nouveau bâtiment d’engraissement et son silo tour, nous renforçons l’autonomie de notre élevage de porcs »

Anita et Sylvain Lohier ont investi dans un bâtiment pour engraisser tous les porcelets issus de leur atelier naissage. Une…

Avec l'extension du site, comprenant la zone d'attente des porcs vifs ainsi que le dispositif d'étourdissement au CO2, l'abattoir Cooperl Viande a continué de produire ...
Cooperl Viande investit 15 millions d'euros dans son abattoir de Montfort-sur-Meu

Les travaux de modernisation de l’outil d’abattage de Cooperl Viande visent à améliorer la qualité de carcasse, l’…

Patrice Aoustin, éleveur à Mézière-sur-Couesnon, a fait installer la vidéosurveillance pour gagner en tranquillité d'esprit.
« Avec les caméras, je suis prévenu en cas d’intrusion dans mon élevage de porcs »

Pour surveiller son élevage porcin, Patrice Aoustin a installé un dispositif de vidéoprotection. Des caméras intelligentes et…

Guillaume et Clément Trubert  : "Notre projet s'inscrit dans une démarche globale d'autonomie, en matière de commercialisation de nos cochons, de places d'engraissement, ...
« La vente directe a créé de l’emploi sur notre exploitation porcine de 140 truies »

Guillaume et Clément Trubert ont repris l’élevage familial en développant l’activité de vente directe avec l’objectif de…

(archives)
Installations en élevage : Le porc attire toujours des jeunes

Les statistiques publiées par la Mutualité sociale agricole (MSA) pour l’année 2022 révèlent une stabilité des installations d…

« La sonde d'insémination Easy & Clean évite le nettoyage des vulves des truies»

À la tête d’un élevage de sélection de 250 truies, Olivier Bouchonneau utilise depuis juillet 2023 les sondes Easy &…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)