Aller au contenu principal

Les viandes de verrassons très odorantes utilisables en salaisonnerie

Cet essai belge ouvre des perspectives intéressantes pour valoriser les viandes très odorantes issues de mâles entiers. © D. Poilvet
Cet essai belge ouvre des perspectives intéressantes pour valoriser les viandes très odorantes issues de mâles entiers.
© D. Poilvet

L’Université de Gand en Belgique a testé des dilutions de 0 à 100 % de viandes issues de mâles entiers détectés très odorants à l’abattoir par nez humain dans des produits de salaisonnerie. Sur du pâté haché frais, les résultats des dégustations sensorielles montrent qu’au-delà de 20 %, l’acceptation des experts décroche sur les critères d’odeur et de goût de mâle entier. Ceci laisse entrevoir des perspectives intéressantes pour valoriser ces viandes introduites à de faibles dilutions. Pour du jambon cuit restructuré en barres, l’acceptabilité sur le produit, consommé froid est améliorée en ajoutant un arôme de fumée condensée. Si le jambon est réchauffé les arômes de fumée masquent plus difficilement l’odeur de mâle entier. Des différences sont notées selon l’arôme de fumée utilisé (deux arômes au banc d’essai). Concernant la saucisse de Francfort, cinq arômes de fumée testés sont tous améliorateurs par rapport à un témoin nature, selon les experts.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Les éleveurs qui obtiennent les portée les plus lourdes au sevrage sont aussi ceux qui font le moins appel aux portées adoptives ou au sevrage précoce. © D. Poilvet
Comment sevrer un maximum de porcelets par les truies
Une étude terrain réalisée par la firme génétique Danbred décrypte le savoir-faire des éleveurs qui font très peu appel au…
Les chinois repeuplent leurs élevages de porcs avec de la génétique française suite à l'épidémie de peste porcine africaine

La société de génétique porcine française Nucleus a exporté ce dimanche 8 novembre 2 000 reproducteurs (Large White by Nucléus…

Un groupe d'éleveurs se mobilise pour l’arrêt de la castration des porcelets

"Oui aux mâles entiers, non à la généralisation de la castration sous anesthésie". Tel est le mot d’ordre d’un groupe…

Les 260 m2 de panneaux installés sur le nouvel engraissement produisent annuellement 40 000 kWh. © S. Dondel
Le photovoltaïque pour atteindre l’autonomie énergétique en élevage porcin
Au Gaec du Chêne Harel, l’élevage de porc produit l’équivalent de 77 % de l’électricité qu’il consomme. L’électricité…
La géométrie et la nature de la technologie utilisée dans les radiants à onde longue ou à onde courte permettent une répartition uniforme de la chaleur. © Ifip
Les radians à ondes longues consomment moins d'énergie que ceux à ondes courtes pour chauffer les porcelets en post-sevrage.
Le chauffage rayonnant à infrarouges ondes longues permet d’économiser 65 % d’électricité pour chauffer des salles de post-…
 © Ifip
Les secrets de la longévité des truies
L’Ifip a analysé les carrières de plus de 150 000 truies grâce à cinq nouveaux indicateurs. La longévité est très variable,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)