Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les illusions perdues de la filière porcine ukrainienne

Forte de sa compétitivité agricole, l’Ukraine pouvait devenir un acteur majeur en porc. Mais la propagation de la fièvre porcine africaine entrave les exportations, tandis que le marché intérieur s’est réduit depuis la crise de 2014.

Les grands élevages ukrainiens peuvent atteindre des niveaux de productivité comparables aux élevages d'Europe de l'Ouest.

La production porcine ukrainienne n’illustre pas le formidable potentiel agricole du pays. Avec 660 000 tonnes équivalent carcasses (tec) en 2017, la production nationale couvre quasiment la consommation des 43 millions d’Ukrainiens, mais à un niveau historiquement bas (15,5 kg par habitant et par an).

Un marché restreint dépendant de la consommation intérieure

La filière porcine ukrainienne ne s’est jamais vraiment insérée dans le commerce international. Production et consommation intérieures y sont intimement liées. La croissance économique soutenue du début des années 2000 (le PIB par habitant progresse de 6 % par an, hors inflation, entre 1998 et 2008) a entraîné une hausse de la consommation de produits du porc. Les besoins ont été comblés à la fois par la hausse de la production (+48 % de 2005 à 2015) et une amplification des importations, qui s’élèvent jusqu’à 30 % de la consommation intérieure en 2008.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Succès de la ferme ouverte au Gaec d’Étouppeville
Producteur de porc, de lait et de mouton, le Gaec d’Étouppeville a ouvert ses portes au grand public le temps d’un après-midi,…
Vignette
Les filières animales françaises moins compétitives

Le projet Compani, piloté par l’UMR Smart-Lereco de l’Inra, analyse la compétitivité des filières animales en regroupant…

Vignette
Actualité scientifique Techporc : « La fertilité se prépare en maternité et en quarantaine »

Une étude Japonaise confirme que le taux de mise bas des truies et cochettes dépend du niveau des températures maximales…

Vignette
Un bâtiment d'engraissement des porcs conciliant bien-être et performances
Samuel Morand a construit un engraissement qui apporte des réponses quant au bien-être des animaux et des hommes, tout en…
Vignette
Les limites de la sélection génétique porcine face aux maladies
Des leviers génétiques existent pour sélectionner des animaux résistants à certains variants d’agents infectieux comme E. coli.…
Vignette
"Adrien Delattre veut anticiper la demande sociétale"
Éleveur à Quaëdypre dans le Nord, Adrien Delattre a intégré un bandeau lumineux dans son nouvel engraissement équipé d’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)