Aller au contenu principal

Les Happig Hour pour aller au-devant des consommateurs

Quel meilleur endroit qu’une terrasse de bar en plein centre-ville, à l’heure de l’apéro du soir, pour aller à la rencontre des citadins ? C’est sur ce concept original et innovant qu’Adrien Simon, jeune éleveur en Ille-et-Vilaine (voir aussi page xx), a mobilisé amis et collègues pour communiquer positivement sur le métier d’éleveur de porcs. Le rendez-vous était fixé à 18 heures au bar Le comptoir à Fougères, une petite ville dynamique au nord de Rennes. Accompagné de huit éleveurs et de cinq personnes travaillant dans la filière (technicien, vétérinaire, employés de groupement ou de fabricant d’aliment), ils ont proposé aux consommateurs cinq défis leur permettant de mieux connaître la production : test à l’aveugle de produits de charcuterie, identification de matières premières utilisées dans l’alimentation des porcs, questions générales sur l’élevage et la filière… le tout dans une ambiance conviviale. À chaque bonne réponse, un coup de tampon sur une fiche devait leur permettre, au final, de gagner une planche de produits de charcuterie. Autant dire que, comme à L’École des fans, tout le monde a gagné !

Le concept Happig Hour est proposé par le comité régional porcin de Bretagne à tous les éleveurs intéressés. Il met à disposition un kit de communication et un guide pour les aider dans l’organisation. Un concours du meilleur Happig Hour sera organisé au prochain Space.

Retrouvez Happig Hour sur Facebook "Changeons de regard" ou "Éleveurs de porcs bretons "
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

La nouvelle maternité liberté réalisée par Gildas Hamel à Trégomeur, dans les Côtes-d'Armor, est constituée de 36 grandes cases dans une salle unique pour une conduite en cinq bandes. © D. Poilvet
Une maternité grand espace pour des truies en liberté
A Trégomeur dans les Côtes d'Armor, Gildas Hamet a investi dans une maternité équipée de 36 cases liberté pour son élevage de 250…
Pierre Cloarec dans la zone de courettes de son nouvel engraissement. «Je tenais à ce que les porcs aient un accès à l'extérieur.»  © A. Puybasset
Un bâtiment bien-être avec courettes extérieures pour l’engraissement des porcs
Pierre Cloarec a investi dans un engraissement alternatif de 672 places, avec lumière naturelle et courette extérieure. Son…
L'export devrait stimuler la production dans les bassins de production américain. © Chayakorn/stock.adobe.com
La production de porcs dans le monde va augmenter en 2021
La production mondiale de porcs devrait rebondir en 2021 par rapport à 2020. Mais la reprise ne permettra pas de retrouver les…
Frédéric Bloyet, le chef d’élevage de la Huettière (2e en partant de la droite) avec Charline Bardoul, Thibault Juton et Quentin Boisrame. « Une bonne productivité des truies est le résultat d’un travail d’équipe. » © D. Poilvet
Une productivité élevée des truies grâce à l’organisation du travail dans une maternité collective
À la SCEA de la Huettière, chaque bande en maternité est sous la responsabilité de l’un des trois techniciens d’élevage de l’…
La recherche de l'origine du foyer d'infection doit mobiliser les chasseurs pour rechercher d'éventuels sangliers morts de PPA.
Peste porcine : un plan d’intervention sanitaire d’urgence testé en Bretagne
Alors que le risque PPA demeure aux portes de l’Hexagone, l’administration teste depuis plusieurs mois l’efficacité d’un plan d’…
l'abattoir JPS à Josselin (Côtes d'Armor) est une filiale du groupe Mousquetaires dont fait partie Intermarché. © Les mousquetaires
L’activité des abattoirs de porcs JPS et Jean Floc’h en Bretagne a progressé de plus de 1 % en 2020
Les deux groupes d'abattage privés arrivent en deuxième et troisième position dans le classement des plus importants abatteurs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)