Aller au contenu principal

Les chambres d’agriculture de Bretagne testent les queues entières à la station de Guernévez

La France engage un programme de recherche sur l'arrêt de la caudectomie. © Chambres d'agriculture de Bretagne
La France engage un programme de recherche sur l'arrêt de la caudectomie.
© Chambres d'agriculture de Bretagne

Un essai réalisé à la station expérimentale de Guernévez, en Bretagne, s’intéresse à la possibilité d’élever des porcs à queue longue dans les conditions d’élevage dominantes en France. Cette étude est cofinancée par le ministère de l’Agriculture et Inaporc. Elle constitue l’une des actions mises en œuvre par la France pour répondre à la Commission européenne qui veut renforcer l’application des textes au sein des États membres. Ces textes stipulent que la caudectomie ne peut être pratiquée en routine. Pour éviter cette pratique, tous les moyens nécessaires doivent être mis en place pour éviter la caudophagie. Pourtant, plus de 95 % des porcs ont la queue coupée en France, en Allemagne, aux Pays-Bas ou au Danemark.

Le plan français vise, dans un premier temps à analyser les facteurs de risque de caudophagie. Ainsi, l’Ifip travaille sur l’adaptation aux spécificités françaises d’un outil allemand d’audit des facteurs de risque. En parallèle, des essais en élevages et dans les fermes expérimentales ont pour but d’accompagner la filière et les éleveurs. Les résultats de l’essai mené à Guernévez, ainsi que la somme des expériences individuelles d’éleveurs engagés dans cette démarche d’arrêt de la caudectomie, seront précieux pour accompagner l’évolution des pratiques dans le cadre spécifique de l’élevage de porc français.

nicolas.villain@bretagne.chambagri.fr
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

 © D. Poilvet
Cinq points clés pour sevrer les porcelets sans artifices
Philippe Heughebaert et sa cheffe d’élevage Marion Fortin ont mis en place une conduite d’élevage rigoureuse pour permettre à…
Images L214 de porcs décomposés : les explications de la Cooperl
Des images de L214 montrent des cadavres de cochons dans un état de décomposition avancé. Ces images ont été prises dans un…
 © J.Guichon
Une éleveuse aux petits soins pour ses truies
Parler, toucher, caresser, gratter… un véritable programme de thalassothérapie attend les cochettes et les truies de Cindy Da…
Des aides à l’investissement sur les couvertures de fosses et le matériel d’épandage
Depuis hier, 4 janvier 2021, les exploitants agricoles peuvent déposer un dossier de demande d’aide au renouvellement des…
Le bâtiment est conçu pour apporter un maximum de lumière naturelle. © B. Plesse
Un élevage bien-être Cooperl pour approvisionner Bordeau Chesnel

« Maximiser le bien-être animal et minimiser son impact environnemental », tels sont les deux engagements forts…

Forte augmentation de la productivité des truies en cinq ans en France
La productivité des truies en France a augmenté de 0,8 porcelet par portée en cinq ans, selon les données collectives de gestion…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)