Aller au contenu principal

Porc : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière porcine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de porcs.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les chambres d’agriculture de Bretagne testent les queues entières à la station de Guernévez

La France engage un programme de recherche sur l'arrêt de la caudectomie. © Chambres d'agriculture de Bretagne
La France engage un programme de recherche sur l'arrêt de la caudectomie.
© Chambres d'agriculture de Bretagne

Un essai réalisé à la station expérimentale de Guernévez, en Bretagne, s’intéresse à la possibilité d’élever des porcs à queue longue dans les conditions d’élevage dominantes en France. Cette étude est cofinancée par le ministère de l’Agriculture et Inaporc. Elle constitue l’une des actions mises en œuvre par la France pour répondre à la Commission européenne qui veut renforcer l’application des textes au sein des États membres. Ces textes stipulent que la caudectomie ne peut être pratiquée en routine. Pour éviter cette pratique, tous les moyens nécessaires doivent être mis en place pour éviter la caudophagie. Pourtant, plus de 95 % des porcs ont la queue coupée en France, en Allemagne, aux Pays-Bas ou au Danemark.

Le plan français vise, dans un premier temps à analyser les facteurs de risque de caudophagie. Ainsi, l’Ifip travaille sur l’adaptation aux spécificités françaises d’un outil allemand d’audit des facteurs de risque. En parallèle, des essais en élevages et dans les fermes expérimentales ont pour but d’accompagner la filière et les éleveurs. Les résultats de l’essai mené à Guernévez, ainsi que la somme des expériences individuelles d’éleveurs engagés dans cette démarche d’arrêt de la caudectomie, seront précieux pour accompagner l’évolution des pratiques dans le cadre spécifique de l’élevage de porc français.

nicolas.villain@bretagne.chambagri.fr
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

Vignette
Aux États-Unis, les contrôles des défauts de carcasse confiés aux abattoirs

Le département américain de l’agriculture (USDA) prévoit de retirer toute limite à la vitesse à laquelle les abattoirs…

Vignette
Les clés pour bien transmettre son exploitation
Evel’Up a organisé, fin juin, une journée d’information sur le thème de la cession d’activité à un tiers au moment de son départ…
Les règles se durcissent pour l’alimentation des porcs bio

Au 1er janvier 2021 pour les porcs bio de plus de 35 kg, au 1er janvier 2025 pour les plus petits…

Vignette
Un bâtiment maternité neuf équipé de cases mise bas bien-être
L’EARL de Kervéo Beuz a investi dans une salle de maternité, dotée d’aménagements visant à améliorer le bien-être, dont les cases…
Vignette
Un chariot distributeur de lait ergonomique

Distriliq Jr est un petit chariot de distribution de lait pour les porcelets en maternité entièrement imaginé et produit…

L'éleveur scanne une carte NFC préalablement affectée à un médicament. © M. Marcon
Smartpharm, la pharmacie informatisée
L’Ifip a codéveloppé et testé un outil de numérisation des saisies des traitements vétérinaires qui permet le suivi sanitaire de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)